Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Astuces

5 astuces pour arrêter de fumer

Publié par Sabine le 27 Nov 2021 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Arrêter de fumer n’est pas une mince affaire. Le tabagisme engendre une dépendance comportementale, physique et psychologique. Vous avez pris cette décision pour différentes raisons : économiser de l’argent, préserver votre santé, retrouver les goûts et les odeurs. Nous vous proposons 5 astuces pour arrêter de fumer et réussir votre challenge. Vous pouvez en plus de celles-ci vous faire accompagner.

Grâce au dispositif Tabac Info Service, vous pouvez consulter le site ou la ligne dédiée pour obtenir des conseils personnalisés et trouver un tabacologue proche de chez vous.

arret cigarette

Astuce n° 1 : pratiquer une activité physique pour accompagner l’arrêt de fumer

Dans le cadre d’une bonne hygiène de vie, l’activité physique est essentielle pour arrêter de fumer. Elle aide à lutter contre le manque lié à l’arrêt du tabac et l’envie de fumer. De plus, elle vous permet d’éviter de prendre du poids.

Le fait de faire du sport libère des endorphines. Ces molécules du bien-être vous aident à vous sentir mieux et à être moins nerveux face au sevrage tabagique. Ces hormones naturelles sont sécrétées pendant et après votre séance sportive. Le taux de celles-ci est en corrélation avec la durée, la nature et l’intensité de l’activité physique. L’idéal est de pratiquer des activités d’endurance comme la course à pied, la natation, le vélo. La méditation ou le yoga sont quant à elles des activités physiques moins intenses. Mais elles sont tout aussi importantes dans la lutte contre la cigarette. Elles apaisent le mental et vous aident à stopper le tabac.

Quelle que soit l’activité vers laquelle vous vous tournez, vous devez y consacrer 30 à 45 minutes consécutives pour que celle-ci vous apporte un réel bénéfice.

Astuce n° 2 : adopter une alimentation équilibrée pour atténuer la prise de poids consécutive à l’arrêt du tabac

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

L’alimentation joue un rôle essentiel dans l’arrêt de fumer. Équilibrée, elle atténue le stress et aide à rester serein, tout en limitant les envies de craquer. Pour cela, vous devez consommer régulièrement des céréales complètes (pain, pâtes, quinoa…), des légumineuses (lentilles…), des poissons gras (saumon…), des fruits et des légumes frais. Vous devez bien vous hydrater avec des eaux riches en minéraux (Hépar, Contrex).

Astuce n° 3 : tester l’aromathérapie pour accompagner le sevrage tabagique

L’aromathérapie consiste à prendre soin de sa santé en utilisant les huiles essentielles. Dans le sevrage du tabac, elle atténue les symptômes de celui-ci tels que l’anxiété, la fatigue et les troubles du sommeil.

Vous pouvez trouver des sticks inhalateurs pour soulager rapidement les manifestations désagréables de l’arrêt du tabac. L’huile essentielle de camomille romaine apaise. Les huiles de cannelle de Ceylan diminuent le besoin de fumer.

Astuce n° 4 : identifier les situations à risque lors de l’arrêt de fumer

Vous devez savoir qu’au début de l’arrêt du tabac, la forte envie de fumer dure environ 5 minutes. Avec le temps, cette envie diminue en fréquence et en intensité. Puis, elle disparait au bout d’un moment, différent selon chacun. Vous devez vous occuper pendant les minutes à risque de craquer. Vous pouvez aller vous promener, dessiner, faire des mots croisés, jardiner…

La cigarette engendre à la fois une dépendance comportementale, physique et psychologique. Vous devez vous conditionner et prévoir des réponses en cas de sollicitations extérieures. Si vous identifiez clairement les situations à risque de fumer, vous serez mieux à même d’y remédier.

Dans un premier temps, vous devez éviter de boire le café qui vous donne envie de fumer. Ensuite, si vos amis sont des fumeurs, vous pouvez proposer des sorties différentes comme un cinéma ou une exposition. Le fait de choisir des lieux où l’on ne peut pas fumer vous aide à séparer le lien amis-tabac.

Vous aviez l’habitude de terminer votre repas par une cigarette ? Dès que le repas est terminé, allez-vous brosser les dents et buvez une tisane par exemple. Il en existe vraiment pour tous les goûts. Toutefois, certains anciens fumeurs suggèrent une tisane aromatisée au gingembre et à la menthe, qui laissent un goût marqué en bouche.

Astuce n° 5 : utiliser des substituts nicotiniques pour vous aider lors du sevrage de nicotine

Tout d’abord, sachez que la nicotine est un composant de la cigarette qui crée une dépendance. À l’arrêt de fumer, les signes désagréables du sevrage (irritabilité, manque de concentration…) entraînent parfois des rechutes.

Chewing-gums, gommes à mâcher, inhalateurs, pastilles, patchs aident à atténuer les symptômes liés au manque de la nicotine. Sans substituts, le corps est sevré au bout d’environ un mois. Cette durée explique en partie les rechutes. C’est pourquoi les professionnels de santé conseillent l’utilisation des substituts nicotiniques. D’ailleurs ils estiment que celle-ci augmente de 50 à 70 % vos chances de réussir à arrêter de fumer.

Ils agissent en diffusant lentement une dose de nicotine dans le corps pour éviter le manque. Chaque substitut agit différemment. Le patch diffuse la nicotine régulièrement tout le temps de pose du patch. C’est pourquoi il est efficace si vous n’avez pas une grosse envie de fumer. Dans ce cas ou à des moments où vous aviez un rituel « cigarette », vous devrez utiliser les autres substituts à diffusion instantanée.

Parfois pour une meilleure efficacité, les substituts sont associés entre eux. L’utilisation de substituts nicotiniques nécessite l’accompagnement d’un professionnel de santé.