Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Astuces

Comment se chauffer à moindre coût ?

Publié par Sabine le 27 Nov 2021 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En cette période froide, vous devez à nouveau chauffer votre intérieur. Cela représente un budget conséquent. Alors, comment se chauffer à moindre coût ? Nous vous proposons 7 gestes simples au quotidien pour réaliser des économies d’énergie, et donc d’argent, en hiver. Vous devez garder en tête qu’augmenter la température d’un degré fait consommer 7 % de chauffage en plus.

chauffage

Aérer votre maison pour économiser de l’argent

Pour renouveler votre air intérieur et baisser le taux d’humidité dans votre maison, vous devez aérer votre maison environ 10 minutes par jour, même en hiver. Cela permet d’évacuer l’air humide dû à la respiration des occupants, la cuisson des aliments… Cette humidité est aussi propice à la prolifération des microbes et moisissures. L’air humide demande plus d’énergie que l’air sec pour être chauffé. De plus, un air humide pousse à augmenter le chauffage.

Chauffer à température idéale

En général, nous avons tous tendance à chauffer plus qu’il n’est nécessaire.

Les températures recommandées sont différentes selon les pièces de votre logement. Dans les pièces à vivre, l’idéal est entre 18 et 19 °C. Dans les chambres, 16 °C est une température correcte. Toutefois, dans une chambre d’enfants en bas âge (nourrisson et bébé) ou de personnes âgées, une température entre 18 et 20 °C leur permet de dormir sereinement sans prendre froid.

Chauffer utile

En toute logique, vous privilégiez le chauffage dans les pièces dans lesquelles vous vous trouvez. En respectant les températures idéales que vous devez avoir dans chaque pièce.

Contrairement aux idées reçues, vous devez aussi chauffer les pièces inutilisées de votre habitation. Une température minimum de 12/15 °C est à respecter pour éviter des écarts trop importants avec les pièces environnantes.

Dans la salle de bains, vous aurez du mal à vous laver avec une température minimale avoisinant les 15 °C. C’est pourquoi vous devez augmenter le chauffage avant de faire votre toilette. Installez un chauffe-serviette pour ressentir une sensation de chaleur de 1 °C de plus.

Pour vous faciliter la vie, vous pouvez programmer le chauffage avec un programmateur et des thermostats programmables dans le logement.

Entretenir le système de chauffage

La base pour se chauffer à moindre coût est de bien entretenir ses équipements de chauffage. Pour un poêle à granules, un ramonage des conduits de fumée et de raccordement, ainsi que de la chaudière s’effectue 2 fois par an (dont 1 en période de chauffe). Pour une chaudière, un entretien annuel est obligatoire. Vous devez aussi penser à dépoussiérer vos radiateurs électriques de manière régulière.

Selon votre système de chauffage, veillez à bien l’entretenir au risque d’avoir des problèmes d’indemnisation en cas de sinistre.

Identifier les déperditions de chaleur afin de se chauffer à moindre coût

Même en période froide, vous devez ouvrir vos rideaux et vos volets la journée. Ainsi, la chaleur du soleil pénètre à l’intérieur de votre habitation et chauffe à moindre coût.

Pour conserver la chaleur dans votre logement, vous devez utiliser tous les moyens pour ne pas laisser la chaleur s’évacuer. Vous pouvez installer des rideaux épais sur toutes les fenêtres qui possèdent un rôle isolant. Vous devez fermer les fenêtres et les portes des pièces chauffées.

Vous devez aussi identifier les courants d’air et les neutraliser pour empêcher l’air de passer. Pour repérer un courant d’air, vous pouvez le sentir en étant à côté ou vous pouvez observer la flamme d’une bougie ou d’un briquet. Une fois celui-ci repéré, vous pouvez le bloquer. En général, il se trouve autour d’une fenêtre ou d’une porte. Pour une fenêtre, vous devez utiliser des joints de fenêtres en caoutchouc, mousse ou silicone. Pour un bas de porte, vous pouvez placer un joint en caoutchouc, une brosse en poils de nylon ou un boudin de porte en tissu et rembourré (acheté ou fait main).

Installer des réflecteurs de chaleur derrière les radiateurs

Pour une meilleure diffusion de la chaleur dans votre logement, vous pouvez installer des plaques, films ou panneaux réflecteurs. Ils empêchent le mur d’absorber toute la chaleur et la garde à l’intérieur de votre intérieur.

La pose est simple et rapide. Vous découpez ou achetez un réflecteur de chaleur de la dimension de votre radiateur. Puis, vous le collez au mur avec du double-face, si celui-ci n’est pas adhésif.

Le coût est très abordable, entre 5 € pour une plaque et 20 € pour un film réflecteur adhésif.

Utiliser une bouillotte ou un plaid

Simple et évident, habillez-vous plus chaudement ou utilisez une bouillotte ou un plaid pour faire des économies de chauffage.

Pour vous réchauffer dans votre lit, rien ne vaut l’indémodable bouillotte. Elle a bien évolué depuis le temps de nos aïeuls. Elle reste traditionnelle. Elle se modernise en forme de peluche ou de bouillotte cervicale.

Pour vous poser sur le canapé au chaud, couvrez-vous d’un plaid ultra-doux, lovez-vous dans un pull chaud… Il n’est pas nécessaire d’enclencher le chauffage aux premiers frissons.

0