Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Hiver : ces astuces pour protéger vos mains contre le froid

Publié par Sabine le 23 Oct 2021 à 5:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nos mains sont les extrémités les plus visibles et actives de notre corps. Elles servent même à exprimer certains sentiments, à saluer aussi. Ce sont des auxiliaires étonnamment intelligents pour nous faire comprendre dans un pays étranger ou encore dans l’art du mime par exemple. Plus que tout autre élément de notre corps, elles nous permettent d’accomplir des actions multiples au quotidien.

Néanmoins, et comme d’autres extrémités, elles sont très sensibles au froid. Nous avons développé des techniques afin d’éviter ces inconvénients qui peuvent parfois devenir extrêmes. Alors, quelles sont les meilleures stratégies pour protéger nos mains contre le froid ?

gants

Des réactions violentes par grand froid

Depuis toujours, les hommes, dès qu’ils ont commencé à tanner les peaux de bêtes pour s’en couvrir, ont fabriqué des protections pour les mains. Indispensables pour les travaux de taille de la pierre, pour la chasse et la cueillette, les mains sont soumises à rude épreuve. Rudimentaires à leurs débuts, les techniques se sont améliorées au fil du temps et des matériaux de plus en plus sophistiqués ont permis de confectionner des accessoires plus ou moins efficaces pour éviter les inconvénients du grand froid sur les mains. En effet, il ne faut pas oublier que les gerçures viennent souvent abîmer les mains lorsqu’elles ne sont pas suffisamment protégées.

Pire ! Pour les alpinistes subissant des agressions prolongées du grand froid, certains orteils et doigts peuvent finir gelés. Dans ces cas extrêmes, la seule alternative est de couper les extrémités qui ne sont plus innervées. L’amputation doit être réalisée rapidement afin d’éviter une nécrose, voire une infection généralisée. Heureusement, de nouveaux matériaux, aux pouvoirs thermique et isolant très puissants leur assurent de conserver des mains et des pieds en pleine possession de leurs moyens. Qu’en est-il des autres astuces pour celles et ceux qui n’ont pas besoin d’autant de protection ?

Des gants et des mitaines à foison

Il faut savoir que les mains sont des extrémités particulièrement soignées. Pour les femmes, mais également pour les hommes, elles sont devenues des marqueurs sociaux. De belles mains, sans rides et manucurées avec soin sont l’expression de la jeunesse. Au Japon, les femmes se protègent du soleil qui accélère le vieillissement de la peau. Elles sont aussi très soucieuses de leurs mains qu’elles glissent continuellement dans des gants, ainsi que le faisaient les femmes en Europe jusqu’au 19e siècle. Sinon, pour celles qui veulent les mettre à l’abri du froid, il existe de nombreuses solutions de gants, avec une possibilité d’en choisir des fourrés pour les froids plus mordants. Le retour des mitaines est devenu viral.

Ces protections qui laissent les doigts libres sont appréciées pour garder une réelle sensibilité et la possibilité de travailler même par grand froid. Les manchons sont non seulement esthétiques, mais très efficaces contre le froid. Leur inconvénient reste évidemment l’immobilité des mains. Enfin, les sous-gants en tissu polaire ou en soie pour les plus précieux sont à recommander. Qu’ils soient en laine, tissu polaire ou encore en peau de chevreau, les gants sont les accessoires que l’on garde dans sa poche et que l’on enfile le plus communément.

Des bouillottes pour des instants précieux

Une astuce qui peut vous apporter un réconfort ponctuel consiste évidemment à utiliser une bouillotte que vous allez garder au creux de vos mains le temps de les réchauffer. C’est une stratégie qui est souvent employée pour les plus petits, ceux qui ont encore du mal à pouvoir enfiler des gants. Ainsi, ils profitent de cette chaleur qui se diffuse et leur permet de se sentir parfaitement bien. Cela permet également de les garder très calmes, car captés par le fait de garder la bouillotte sans la faire tomber.

D’autres astuces sont à recommander pour se réchauffer les mains. Vous pouvez simplement les mettre autour de votre boisson chaude. Celle-ci va agir comme une bouillotte et va vous réchauffer instantanément. Évidemment, lorsque la boisson refroidit, il faut la boire.

Des méthodes au cas par cas

Évidemment, tout le monde ne réagit pas de la même manière au froid et certaines personnes ne le ressentent quasiment jamais. Les poches de leur manteau ou de leur veste sont alors suffisantes pour les accueillir et les garder protégées des agressions. En revanche, nombreux sont ceux qui passent beaucoup de temps à se frotter les mains l’une contre l’autre pour essayer de les raviver. Souffler dessus peut aussi être un soulagement temporaire, mais cela ne suffira sans doute pas. Les garder sous les aisselles peut aussi soulager.

Avant de sortir par temps de gel, il peut être important de s’enduire les mains avec une crème qui va les isoler. Sans recourir à la graisse de phoque, utilisée par les Inuits et autres tribus du Grand Nord, certaines pommades sont très efficaces en prévention des grands froids.

Avec tous ces conseils, gardez vos mains au chaud pour être bien dans votre peau !