Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Confinement: des conducteurs ne peuvent pas récupérer leurs points sur leur permis

Publié par Elisa GERLINGER le 19 Nov 2020 à 12:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En raison du confinement, les stages de récupération de points n’ont pas lieu. Cela prive beaucoup de conducteurs de leur permis de conduire.

permis b

Ces conducteurs se voient privés de leur permis de conduire, alors que certains en ont réellement besoin, notamment pour aller travailler. En effet, à cause du confinement, les stages de récupération de points sont reportés. Seuls les examens de conduites sont autorisés. Nicolas Bornibus, expert en Sécurité Routière à Châtellerault, a tiré la sonnette d’alarme sur France 3 Nouvelle Aquitaine. Il demande à l’Etat que ces stages soient remis en service afin de rendre leur permis à ceux qui en ont vraiment besoin. En effet, ne pas avoir le permis, c’est prendre le risque de perdre son emploi pour certains Français.

Des Français ont besoin de leur permis

« Si l’on veut que les gens continuent à travailler, il leur faut un permis valide. Or le dernier confinement a montré l’émergence de permis invalidés, faute de pouvoir créditer le permis de quatre points, et donc une augmentation des conduites sans permis pour certains usagers » , s’insurge l’expert. Emmanuel Macron a insisté pour que tout le monde puisse travailler, mais il n’a apparement pas penser à ce détail là. « Il n’y a aucune mesure de bienveillance. Rien n’a été prévu sur le fait de geler la suppression des points et la suspension ou l’invalidation des permis pendant les périodes de confinement » , s’énerve en core Nicolas Bornibus.

La colère chez les professionnels

Cette situation crée la colère chez beaucoup de professionnels: élus locaux, députés, avocats, formateurs d’auto-écoles… Selon l’Union, un avocat de Reims avait déposé un recours devant le Conseil d’État pour permettre la réouverture des centres de récupération de points. Mais le gouvernement semble ne pas vouloir céder. « Les auto-écoles ne peuvent pas donner des cours de conduite mais peuvent continuer à fonctionner » , expliquait le ministre de l’Intérieur à Checknews. Une mesure qui risque de réaffirmer le mécontentement des conducteurs.

A lire aussi: Sans permis, il se fait flasher à 189 km/h sur une route à 80 km/h !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER