Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Verbaliz : Les maires vont pouvoir distribuer des PV

Publié par Killian Ravon le 15 Juin 2024 à 8:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous pensiez que seuls les policiers pouvaient distribuer des amendes ? Détrompez-vous ! Une nouvelle application permet désormais aux maires de France de jouer les gendarmes.

La suite après cette publicité

Imaginez un maire arpentant les rues de votre ville, smartphone en main, prêtes à capturer la moindre infraction. Avec Verbaliz, les maires peuvent établir un procès-verbal sans l’aide de la police. Ce PV est certifié conforme, donc incontestable. L’application répertorie 5 000 motifs de sanctions, permettant aux élus de traquer diverses infractions dans leur commune.

Les maires peuvent désormais verbaliser directement leurs administrés avec l'application Verbaliz.

Cette révolution numérique modernise les moyens de contrôle et de sanction au niveau local. En offrant cette possibilité aux maires, Verbaliz facilite la gestion des infractions. La réponse est rapide et efficace. Les élus peuvent maintenant intervenir directement, sans intermédiaire. Cela renforce leur autorité et leur capacité à maintenir l’ordre dans leurs communes.

La suite après cette publicité

telephone au volant Automobilistes : Attention, ce geste que tout le monde fait peut valoir une grosse am […] Automobilistes : Attention, ce geste que tout le monde fait peut valoir une grosse amende !

La suite après cette vidéo

Un service payant, mais avantageux

L’idée est séduisante, mais elle a un cout. Actuellement en phase de test dans plusieurs communes, l’application Verbaliz n’est pas donnée. Le service coute à la ville 399 € par mois pour l’abonnement, plus 39 € par contravention. Cela peut sembler cher, surtout pour les petites infractions, mais devient rentable pour les infractions routières sévères, comme un stationnement dangereux, sanctionné d’un PV de 135 €. Les maires devront donc bien évaluer l’intérêt économique de cette application avant de l’adopter.

La suite après cette publicité

Au-delà du cout, il faut aussi considérer l’impact financier à long terme. Les infractions routières représentent une source de revenus non négligeable pour les communes. Un stationnement gênant ou dangereux peut rapidement se traduire par plusieurs amendes en une journée, amortissant ainsi le cout de l’application. En sanctionnant directement, les maires peuvent aussi dissuader les comportements inciviques. Cela réduit potentiellement le nombre d’infractions sur le long terme.

maire-francais-verbalisation-rue-petite-ville

amende remorque (2) Attention : vous risquez 135 euros d’amende si vous voyagez avec cet équipement […] Attention : vous risquez 135 euros d’amende si vous voyagez avec cet équipement

La suite après cette publicité

Une utilisation ciblée et stratégique des PV

Les grandes villes avec des budgets conséquents et un volume d’infractions élevé seront sans doute les premières à adopter cette nouvelle technologie. Elles pourront ainsi optimiser la gestion des infractions, en ciblant celles qui représentent un danger pour la sécurité publique. Les petites communes devront peser le pour et le contre en fonction de leur budget et du nombre d’infractions recensées. L’outil permet aussi de libérer les forces de l’ordre pour des missions plus critiques, tout en assurant un contrôle efficace de la sécurité routière.

Les élus locaux pourront personnaliser l’utilisation de Verbaliz selon les besoins spécifiques de leur commune. Par exemple, une ville avec des problèmes de stationnement pourra concentrer ses efforts sur cette problématique. Une autre ville pourra se focaliser sur les infractions liées à la propreté urbaine. Cette flexibilité fait de Verbaliz un outil adaptable à diverses réalités locales.

La suite après cette publicité

Cette application peut aussi renforcer le sentiment de sécurité chez les habitants. Savoir que les élus sont équipés pour agir rapidement contre les infractions peut inciter les citoyens à respecter les règles. La présence active des maires dans la lutte contre les infractions crée un environnement de vigilance et de respect des lois.

Certaine carte grise doivent être renouvelé Cartes grises à refaire : risque d’amendes pour les Français Cartes grises à refaire : risque d’amendes pour les Français

Une révolution en marche pour les maires ?

La suite après cette publicité

L’application Verbaliz pourrait bien révolutionner la gestion des infractions en France. En donnant aux maires le pouvoir de verbaliser, elle promet une surveillance accrue et une réponse rapide aux infractions. Cependant, le cout du service pourrait limiter son adoption aux grandes villes ou à celles disposant de budgets suffisants. Les petites communes devront réfléchir à la rentabilité de l’investissement.

Quoi qu’il en soit, cette initiative marque un tournant dans la gestion des infractions. Elle offre aux élus locaux de nouveaux outils pour garantir la sécurité et la conformité aux règles. La question reste ouverte : cette technologie deviendra-t-elle un standard dans toutes les communes ou restera-t-elle l’apanage des grandes villes ? L’avenir nous le dira.

Le succès de Verbaliz dépendra de la manière dont les élus locaux s’approprieront cet outil. Son adoption nécessitera une phase d’apprentissage et d’adaptation, mais ses avantages en termes de gestion des infractions et de maintien de l’ordre public sont indéniables. Les maires, dotés de ce pouvoir supplémentaire, pourront jouer un rôle plus actif dans la gestion quotidienne de leur commune.

La suite après cette publicité

En conclusion, Verbaliz ouvre la porte à une nouvelle ère de surveillance locale. Les maires peuvent désormais agir plus efficacement contre les infractions, renforçant ainsi la sécurité et le bienêtre de leurs administrés. Reste à voir si cette technologie sera adoptée massivement et comment elle transformera le paysage urbain français. Une chose est sure, Verbaliz promet de faire parler d’elle dans les mois à venir.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.