Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Clash

« C’est un petit con » : Les chroniqueurs de TPMP fous de rage après la récidive de l’influenceur Benjamin Ledig (Vidéo)

Publié par Lauryn Bikile le 22 Fév 2022 à 17:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’il y a quelques jours, Benjamin Ledig a été reçu sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste pour s’exprimer quant à la vidéo qu’il a tournée dans l’église, le jeune homme a décidé de récidiver. Prétextant s’excuser au travers de cette dernière, son acte a révolté les chroniqueurs ! Découvrez la vidéo ci-dessous.

 

La suite après cette publicité

 

Benjamin Ledig, une première vidéo qui ne passe pas

La suite après cette publicité

Le 16 février 2022, une vidéo a littéralement retourné la toile. En effet, le jeune influenceur a près de 90 000 abonnés, Benjamin Ledig, ainsi que Queen Paul, un autre influenceur suivi par 3 millions d’internautes, ont décidé de faire une vidéo dans une église parisienne où on peut les voir en train de danser vulgairement, en train de « twerker » et mimer une fellation.

Cette vidéo a pris une ampleur considérable, car elle a été partagé des milliers de fois sur TikTok, puis reprise par d’autres réseaux sociaux. Au vu du scandale que cela a créé, Benjamin Ledig avait accepté de venir s’exprimer au sujet de cette vidéo sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, le vendredi 18 février 2022. On pouvait d’ailleurs l’entendre affirmer qu’il cherchait à faire passer un message au sujet des homosexuels non acceptés au sein de l’Église.

Benjamin Ledig TPMP

À la surprise de beaucoup d’internautes, de nombreux chroniqueurs présents sur le plateau l’ont soutenu mais c’était sans compter sur la vidéo qu’il allait sortir quelques jours plus tard

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : TikTok : deux influenceurs en crop-top twerkant dans une église choquent la Toile (vidéo)

Les chroniqueurs exaspérés de sa récidive

Alors que, bien qu’il ait été victime d’insultes et de menaces de mort, Benjamin Ledig avait affirmé ne pas s’excuser pour sa vidéo, c’est pourtant ce qu’il a fait ce lundi 21 février 2022. 

La suite après cette publicité

En effet, le jeune homme de 18 ans a posté une vidéo où on peut le voir, tout seul cette fois-ci, en train de danser vulgairement au sein d’une église tout en s’excusant pour la précédente vidéo qu’il a sortie.

Le soir même, les chroniqueurs ont eu un débat animé à son propos et Danielle Moreau n’y est pas allé de mainmorte. Alors qu’elle est une des seules à avoir critiqué avec ferveur la première vidéo faite par Benjamin Ledig, pour elle, la seconde est littéralement la fois de trop : « C’est un petit con » , a-t-elle affirmé. Terme d’ailleurs repris par Kelly Vedovelli. Danielle Moreau est même allée plus loin en disant que « il attise la haine » . Puis, elle a conclu excédé : « Je trouve même qu’on lui donne beaucoup trop d’importances et une tribune beaucoup plus importante » . On a aussi entendu, le nouveau chroniqueur Bertrand Deckers dire qu’il était « perturbé » .

Guillaume Genton a également été sans scrupules à l’égard de Benjamin Ledig : « Il nous prend pour des cons. Il dérape une première fois gravement (…) et là il nous montre qu’il se fout de notre gueule puisqu’il fait une vidéo en se moquant de tout le monde. On ne peut jamais cautionner les menaces, mais il fait tout pour que ça arrive » .

La suite après cette publicité

Propos soutenu par Raymond Aabou, qui a d’ailleurs tenu à mettre un point d’honneur au fait que l’âge ne justifie aucunement ce qu’il a fait : « A 18 ans, tu peux comprendre le respect des institutions, des églises, des mosquées et des synagogues. Et tu peux comprendre que tu vas blesser des religieux à 18 ans ! » .

Le jeune influenceur qui s’est attiré les foudres de tous les chroniqueurs, a tout de même pu trouver du soutien auprès de Gilles Verdez : « Il s’excuse, vous voulez quoi de plus ? […] C’est quelqu’un de fragile » .

>>> A lire aussi : Le TikTokeur qui avait dansé en crop-top dans une église récidive en prétendant « s’excuser » !