Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Créatif

Guenièvre Suryous, portrait d’une jeune illustratrice engagée qui veut casser les tabous

Publié par Tom le 23 Juin 2020 à 15:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

« A travers mon travail, je tends à sensibiliser sur des sujets engagés afin d’éveiller les consciences et libérer la parole. » Voilà au moins qui lance le ton. Guenièvre Suryous est une jeune illustratrice lilloise, qui, à travers ses dessins veut libérer la parole des Français, mais surtout des Françaises.

La suite après cette publicité

Pour cela, cette jeune femme n’arrête pas et multiplie les collaborations, en gardant toujours à l’esprit son combat. Portrait d’une jeune femme qui, sous la forme de dessins, aborde des sujets bien trop tabous en France.

https://www.instagram.com/p/B7yqMYLCdiv/

A lire aussi : « I was 6, c’était mon père, I was 8, c’était le fils de ma belle-mère. I was 12, c’était le mari de ma sœur » : Quand les victimes de viols et d’attouchements sexuels prennent la parole sur Twitter

La suite après cette publicité

Guenièvre Suryous, une illustratrice qui n’a pas le crayon dans sa poche

La suite après cette vidéo

Avec un site nommé secretsdecoquines.com, on met les deux pieds dedans, et on sait où on atterrit. Guenièvre Suryous a déjà procédé à l’illustration de nombreux livres. Son dernier en date ? « La vérité au bout des lèvres », de Marine Gabriel. Un livre d’une jeune mère de famille de 23 ans qui raconte mais surtout dénonce les violences obstétricales et gynécologiques en France. Un témoignage poignant à retrouver ci-dessous.

https://www.instagram.com/p/B_xCceUAPyN/

La suite après cette publicité

A lire aussi : « La vérité au bout des lèvres » : elle dénonce les violences gynécologiques et obstétricales dans un livre poignant ! Découvrez le témoignage de Marine Gabriel

Des sujets souvent tabous

Avant cela, Guenièvre Suryous avait illustré un autre livre, traitant d’un sujet tout aussi tabou. « Le périnée des filles », écrit par Sophie Frignet. Un livre sur un « organe clé qu’il faut préserver tout au long de sa vie si l’on veut s’épargner de lourds désagréments« , explique cette auteure.

La suite après cette publicité

Et comme cela ne suffit pas pour cette jeune illustratrice, elle a également signé la collection « Le guide de survie sexuelle », en compagnie de Flore Cherry. Quatre tomes, chacun dédié à un profil différent. On retrouve un livre pour les étudiant(e)s, un autre pour la business girl, un pour la vacancière, et enfin un dernier tome paru en 2019 pour les timides. 

https://www.instagram.com/p/B-AecimgWxm/

A lire aussi : Qui était René Goscinny, le papa d’Astérix et Obélix , Lucky Luke, ou encore d’Iznogoud ?

La suite après cette publicité

Une collaboration avec une mutuelle étudiante

Guenièvre Suryous multiplie donc les collaborations en tous genres. Depuis 2018, elle travaille avec la Smeno, une mutuelle et assurance pour les jeunes et notamment aider les étudiant(e)s. Pour cela, elle dessine une petite bande dessinée, qui paraît sur leur page Instagram. Des dessins consacrés à des sujets comme la sexualité, la santé, les réseaux sociaux, le féminisme, la discrimination, le tabac ou encore les drogues. Une BD qui se veut pour les jeunes et les moins jeunes.

https://www.instagram.com/p/B5SRGaqCYzE/

La suite après cette publicité

A lire aussi : Quiz sexo du jour : Quelle position sexuelle reflète votre personnalité ?

Un dernier projet sur… le yoga

Enfin, l’un des derniers projets qui tient à coeur de cette illustratrice concerne… le yoga ! Oui, mais le yoga pour se détendre et découvrir son corps. Paru en mars dernier, « Mon cahier Mes rituels yoga » écrit par Charline Girardel, aborde les différents types de routines yoga. Faire du yoga différemment selon l’heure de la journée ou le jour de la semaine. Voilà, autant de projets qui remplissent bien les journées de cette jeune illustratrice freelance lilloise.

La suite après cette publicité

https://www.instagram.com/p/B_jo-OxgI4t/

Vous pouvez suivre Guenièvre sur Instagram ICI.

A lire aussi : « Mon nom est clitoris » : Un documentaire ciné qui traite de la masturbation féminine et dénonce les tabous ! (Vidéo)

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.