Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Écologie

Coca-Cola dans la tourmente : la marque prend une décision radicale qui va perturber les fans de Coca !

Publié par Claire JONNIER le 15 Fév 2021 à 16:33

C’est le premier pollueur au monde en matière de plastique ! Alors évidemment, en raison de considérations écologiques, Coca-Cola ne pouvait plus continuer comme ça. Voilà pourquoi, la marque a entrepris de prendre un tournant radical en fournissant désormais des bouteilles 100 % recyclables aux consommateurs.

>> À lire aussi : Vélo, automobile, rénovation énergétique : Tout ce qui va changer pour l’écologie en 2021 !

Coca-Cola : objectif 2030 !

C’est le premier pollueur plastique au monde ! Alors évidemment, quand la marque Coca-Cola apprend qu’elle est bonne première dans ce domaine, elle envisage immédiatement des mesures radicales. Ainsi, d’ici à 2030, elle s’est engagée à prendre le tournant de l’écologie et à ne plus produire de déchets.

Pour cela, elle s’est donc tournée vers une entreprise danoise spécialisée dans le recyclage. En effet, l’idée reste de fabriquer une bouteille 100 % recyclable pour les consommateurs. Un réel défi dans la mesure où il faut bien évidemment que le gaz à l’intérieur conserve non seulement son goût mais également, sa pression. Voilà pourquoi, c’est encore un projet à l’étape de tests et sur lequel les scientifiques continuent de plancher !

Coca-Cola prend un tournant radical en fournissant désormais des bouteilles 100 % recyclables aux consommateurs

Un souci de pression

Le gros souci que Coca-Cola rencontre, c’est qu’il faut à tout prix que la bouteille 100 % recyclable résiste à la pression des gazs à l’intérieur. Voilà pourquoi, les scientifiques décident d’opter pour un matériau à base de fibres de papier à l’intérieur duquel, ils comptent insérer une doublure intérieure en plastique recyclé.

Le bouchon serait également fabriqué à partir de ce même matériau pour pouvoir assurer une étanchéité totale. Ainsi, le liquide conservera exactement ses propriétés mais également, son goût ce qui ne serait pas le cas s’il était seulement en contact avec une fibre de papier. Ainsi, la marque serait déjà prête à tester ce dispositif dès cet été en Hongrie et attend impatiemment le retour des consommateurs. Résultat ? D’ici à 2030, la firme souhaite s’imposer comme l’une des pionnières en matière d’écologie et de recyclage sur le marché !

>> À lire aussi : Un cimetière à pales d’éolienne : le paradoxe de l’écologie

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.