Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Emmanuel Macron : Ce mensonge qui n’est pas passé du tout !

Publié par Noémie Penot le 08 Fév 2021 à 15:00

Le Président et sa ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, se réjouissent de la baisse des émissions de gaz à effet de serre. Pour certains élus, il s’agit plutôt d’un mensonge.

Macron

À lire aussi : Théâtre, cinéma, musée : Roselyne Bachelot annonce une grande nouvelle ! (vidéo)

Baisse des émissions de gaz à effet de serre en 2019 : « C’est au-delà de notre objectif ! »

« Make our planet great again ! » , s’exclamait Emmanuel Macron juste après son élection, annonçant qu’il pouvait être celui qui incarnerait l’écologie durant son mandat. Dimanche 7 février, le chef de l’État s’est exprimé sur son compte Twitter pour se féliciter, et féliciter les Français de la baisse de 1,7% des émissions de gaz à effet de serre en 2019 : « C’est le fruit de nos efforts à tous » . Ce dernier annonce également que le texte né de la Convention citoyenne, la loi climat et résilience, sera dans la continuité de ce progrès climatique.

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a elle aussi rédigé un tweet et assure que « la France a dépassé ses objectifs » . Dans une interview donnée au Journal du Dimanche, elle semble confiante : « le projet de loi issu de la convention citoyenne fera rentrer l’écologie dans la vie quotidienne des Français » .

Composé de 65 articles, il contient des propositions telles que la mise en place d’un « CO2 score », l’adaptation des emplois à la transition écologique ou encore l’amélioration de l’alimentation avec notamment des menus végétariens dans les cantines. La loi climat sera présentée mercredi en Conseil des ministres.

Des élus en colère dénoncent des « mensonges »

Sur le réseau social, les réactions fusent et l’ancienne secrétaire nationale d’Europe Écologie les Verts, Cécile Duflot s’est offusquée. Répondant au tweet d’Anne Bringault, coordinatrice des Opération au Réseau Action Climat, qui déclare que « l’objectif initial était une baisse de 2,3% » , l’ancienne députée enchaîne en incluant cette annonce dans les « arguments com’moisis » du gouvernement.

Le député du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin, ex-LREM, va plus loin. Dans une réponse à Cécile Duflot, il témoigne de sa « grande colère devant les mensonges de @barbarapompili et du gouvernement » et dénonce une « loi absolument pas au niveau » . Il s’alarme ensuite dans un autre tweet des constats écologiques faits depuis 2018. En effet, l’objectif de la baisse des émissions de gaz à effet de serre à -1,5% en 2019 serait selon lui un mensonge puisqu’il aurait été fixé à -2,2%.

Mercredi 3 février, le tribunal administratif de Paris avait jugé l’État « responsable » de manquements dans la lutte contre le dérèglement climatique. Il n’aurait pas tenu ses engagements de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) pour 2015-2018. Un bilan écologique donc en demi-teinte.

Source : Franceinfo

À lire aussi : Un reconfinement prévu pendant les vacances scolaires ?