Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Panique : emportée par sa bouée licorne en pleine mer, cette fillette a vécu l’enfer (vidéo)

Publié par Lucie le 26 Août 2020 à 11:03

Lundi 24 août, en Grèce, une fillette âgée de trois ans a été emportée par la mer. Restée bien accrochée à sa bouée licorne, elle a pu être secourue par l’équipage d’un ferry. Découvrez la vidéo du sauvetage  ci-dessous : 

Une fillette et sa bouée licorne emportées par le vent

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. Lundi 24 août, une fillette de trois ans a été emportée avec sa bouée par le courant au large de la plage d’Antirion, en Grèce. Heureusement, l’équipage d’un ferry a réussi à la sauver. D’après le récit des médias locaux, la fillette a été emportée « en un rien de temps ». En effet, alors qu’elle se baignait avec son père, le vent a « changé brusquement et les courants ont balayé » l’énorme bouée. Les baigneurs se sont alors immédiatement dirigés vers l’embarcation, en essayant de la rattraper, mais impossible. Entre la force des bourrasques et la peur de renverser l’enfant, l’embarcation était rapidement hors d’atteinte. Effrayés, les parents ont immédiatement alerté les secours, qui ont très vite réagi. Pour gagner du temps, ils ont décidé de contacter un ferry touristique à proximité afin de sauver la fillette au plus vite.

À lire aussi : En pleine mer, un homme est filmé en train de surfer sur un requin… Les internautes sont sous le choc (VIDÉO)

Un sauvetage réussi

La suite a ensuite été filmée depuis le ferry qui réalisait la liaison entre le Péloponnèse à la Grèce Occidentale. Sur les images, on voit que la mer est agitée. Sur l’eau, une bouée licorne sur laquelle est accrochée fermement la fillette. Très calme, la fillette reste agrippée au coup de l’animal féerique et se laisse porter par les flots. Sur le pont du ferry, on voit des membres du « crew », patienter en attendant que le bateau se rapproche de l’enfant. Ils ont ensuite envoyé une corde à la fillette, puis l’ont ramenée sur le ponton en sécurité. Selon le capitaine interrogé par la presse locale, son calme s’explique par son « état de choc ».  « Elle était bien accrochée à sa bouée gonflable et ne bougeait pas, elle était pétrifiée« , a expliqué le capitaine, Grigoris Karnesis, à la chaîne Mega. Néanmoins, une fois saine et sauve, la fillette s’est « immédiatement mise à hurler ». De plus, les parents sont aussi sous le choc, le père est suivi par un psychologue.

À lire aussi : Un petit garçon de 3 ans sauve son ami de la noyade, la vidéo fait le tour du monde !