Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un parc new-yorkais trace 30 cercles dans la pelouse pour faire respecter la distanciation sociale

Publié par Nicolas F le 31 Mai 2020 à 8:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des solutions pour faire respecter les consignes sanitaires sont inventées chaque jour. Aujourd’hui, c’est ce parc new-yorkais qui a attiré notre attention. Ici, afin d’obliger les badauds à respecter la distanciation sociale, des cercles à la craie ont été tracés dans la pelouse. Regardez la vidéo pour voir les images de cette mesure toute simple et pourtant efficace et claire.

> À lire aussi : La très bonne idée d’un café Allemand pour respecter la distanciation sociale

Une idée simple, efficace, esthétique pour faire respecter la distanciation sociale

Le Domino Park, dans le quartier de Williamsburg, à Brooklyn, est un endroit très populaire pour les New-Yorkais qui cherchent un endroit vert pour se poser, dès qu’il fait beau. Avec les merveilleuses températures que connaissent les habitants de la Côte Est, difficile de résister à l’envie de sortir et de s’installer dans les parcs. Par chance, les autorités le permettent à nouveau, pour peu que l’on respecte un certain nombre de mesures, dont le maintien d’une distance entre les individus. À New York, cette distance est fixée à 6 pieds, soit 1,8 mètre.

> À lire aussi : Cette photo d’enfants en récréation dans des carrés individuels pour respecter la distanciation touche les internautes !

Les cercles tracés dans la pelouse son efficaces et ne coutent pas cher

Au Domino Park, il est à nouveau possible de s’y promener, de poser une serviette dans la pelouse et de s’y installer pour bouquiner. La seule règle à respecter, est qu’il faut s’installer sur un emplacement délimité par un cercle blanc. Ça devient un peu la chasse, comme pour les transats au bord d’une piscine ou d’un emplacement sur une plage, mais au moins il est possible de s’asseoir en toute sécurité. Trente cercles d’un diamètre de 8 pieds, soit 2,4 mètres ont été tracés à la craie dans le gazon. Le service en charge de l’entretien du parc a expliqué à Dezeen : « En tout, ça nous a coûté quelques bombes de spray à la craie à 99 cents achetées au magasin du coin. Deux personnes ont peint, 4 heures d’implémentation stratégique et de tactiques d’urbanisme ». Et voilà, « les visiteurs peuvent presque tout de suite venir » en toute sécurité.

> À lire aussi : Un robot un peu effrayant parcourt Singapour pour dissuader les gens de flâner dans les parcs

Crédits : PA – Source : Dezeen

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.