Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Alors que des médecins l’accusent de simuler, cette petite fille de 6 ans se fait diagnostiquer un cancer rare

Publié par Manon CAPELLE le 07 Nov 2020 à 17:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La jeune Elizabeth, âgée de 6 ans, a vécu l’enfer. Durant plusieurs mois, la fillette se plaignait de douleurs, mais tous les médecins l’ont accusé de simuler ses symptômes. Finalement, la jeune fille a été diagnostiquée d’une forme rare de cancer du sang.

La suite après cette publicité
Elizabeth cancer forme rare diagnostiquée

>>> À lire aussi : Disparition inquiétante d’un acteur français après une découverte troublante dans son appartement !

Elizabeth a souffert durant des mois lorsque les médecins l’accusaient de simuler ses symptômes

La suite après cette vidéo

Elizabeth Osborne est une jeune fille de 6 ans qui réside à Nottingham, au Royaume-Uni. Durant plusieurs mois, la fillette se plaignait de fortes douleurs à la hanche. À huit reprises, sa mère, Emma, l’a emmené à l’hôpital et dans des établissements de santé.

La suite après cette publicité

À chaque fois, les scanners, IMR et tests sanguins ne révèlent rien d’anormal. Certains médecins ont même accusé Elizabeth de simuler ses symptômes pour avoir une friandise au retour de l’hôpital. Toutefois, Emma a fait confiance à sa fille. Une boule est apparue sur le visage d’Elizabeth et sa mère l’a emmené une nouvelle fois à l’hôpital.

Finalement, la petite fille a été diagnostiquée d’un cancer très rare du sang, un lymphome de Hodgkin.

>>> À lire aussi : Le geste désespéré d’un SDF pour être à l’abri cet hiver !

La suite après cette publicité

La fillette a été diagnostiquée d’un cancer rare du sang

Emma, la mère d’Elizabeth, raconte qu’elle était frustrée par la situation, car elle savait que quelque chose n’allait pas chez sa fille. Et c’est après des mois d’incertitude que le verdict tombe. Sur une IRM, les médecins décèlent une anomalie osseuse dans la jambe d’Elizabeth.

Alors, le résultat de l’IRM confirme qu’elle a également des tumeurs au visage, à travers son crâne et sa mâchoire. À seulement 6 ans, la fillette se lance dans une chimiothérapie de deux ans et demi.

La suite après cette publicité

Sa famille a lancé une cagnotte en ligne pour les aider à payer les frais d’hospitalisation. De plus, un porte-parole du Nottingham University Hospitals Trust s’est exprimé et a présenté ses excuses à la famille d’Elizabeth. Aussi, il indique : « Nous souhaitons à Elizabeth un rétablissement rapide et exhortons vivement les gens à s’assurer de contacter un médecin s’ils pensent que quelque chose ne va pas avec leur enfant, eux-mêmes ou un être cher. »

>>> À lire aussi : Il frôle la mort en sortant de sa douche!

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.