Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Mais putain, parlez donc dans le téléphone ! » : l’appel glaçant au SAMU d’une femme qui finira par mourir chez elle après avoir attendu les secours pendant plus d’une heur

Publié par Celine Spectra le 01 Juin 2022 à 11:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Yolande Gabriel, âgée de 65 ans, est décédée le 21 août 2021 à son domicile après avoir attendu les secours pendant plus d’une heure. Visiblement, ses souffrances ont été minimisées lors de son appel de détresse au 15. Sa fille s’interroge désormais sur d’éventuels préjugés racistes.

La suite après cette publicité
yolande gabriel samu

Une affaire terrible révélée par Mediapart

Ce mardi 31 mai 2022, les filles de Yolande Gabriel, Martiniquaise vivant en Seine-et-Marne, ont souhaité dénoncer auprès de nos confrères de Médiapart, l’inactivité du Samu, le 21 août 2020. En effet, ce jour-là, victime de fortes douleurs, Yolande appel le numéro d’urgence. Mais ce dernier ne prend absolument pas au sérieux l’appel de détresse de la sexagénaire, comme le dévoile MédiaPart à travers un audio qui fait froid dans le dos !

La suite après cette vidéo

En 2017, déjà, Naomi Musenga, 22 ans, était décédée après qu’une opératrice du Samu ait tout simplement refusé d’intervenir. Yolande Gabriel, quant à elle, a composé le 15, vers 7 h 30, le 21 août 2020. Au bout du fil, un médecin du SAMU prend l’appel à l’aide totalement à la légère. Pire encore, ce dernier est relativement virulent au téléphone, malgré la douleur audible de la sexagénaire.

La suite après cette publicité

« Madame, il va être nécessaire de vous calmer« , entend-on le médecin demander, dans l’audio diffusé par nos confrères.

À bout de souffle, elle supplie pour avoir de l’aide !

Essoufflée, Yolande demande une prise en charge dans un autre hôpital que celui de Meaux. En effet, elle révèle qu’elle a eu une mauvaise expérience et ne veux pas y retourner. « Et alors, quelle est exactement votre demande ? Vous savez, on ne va pas faire ce que vous désirez ! (…) Putain, parlez donc dans le téléphone !« , s’agace le médecin du Samu.

La suite après cette publicité

Ce dernier finit par accepter de lui envoyer une ambulance, qui arrivera une heure plus tard… Malheureusement, il est beaucoup trop tard, et Yolande est déclarée décédée. En octobre 2021, ses filles portent plainte pour « omission de porter secours« . Mais aussi, pour « homicide involontaire« . Auprès de nos confrères de Mediapart, une des filles dénoncent également un racisme systémique. « Certains médecins pensent que dès qu’on est d’origine africaine, […] on a tendance à toujours exagérer la douleur« .

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.