Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Deux hommes de 20 et 28 ans relaxés après avoir eu un rapport sexuel avec une adolescente de 14 ans ivre

Publié par Manon CAPELLE le 25 Mar 2021 à 20:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le jeudi 18 mars, deux hommes âgés de 20 et 28 ans ont été relaxés par la cour d’appel de Metz. Les deux pères de famille étaient jugés pour des atteintes sexuelles sur une adolescente de 14 ans.

hommes adolescente rapport sexuel

>>> À lire aussi : Drame : Une adolescente de 15 ans retrouvée morte dans sa chambre

Deux hommes relaxés après un rapport sexuel avec une adolescente

Deux pères de famille, originaire du Kosovo, étaient jugés pour des atteintes sexuelles sur une adolescente de 14 ans. Finalement, ils ont été relaxés par la cour d’appel de Metz. Une source proche de l’enquête s’étonne : « On se demande si ce n’est pas une décision des magistrats qui veulent juste faire un pied de nez au gouvernement qui vient de fixer l’âge de la majorité sexuelle à 15 ans« .

Les faits remontent au mois de mai 2020, à la fin du premier confinement. La victime était âgée de 14 ans. Alors qu’elle discutait avec un adolescent sur Snapchat, l’adolescente a eu son première relation sexuelle avec le jeune homme. Ils avaient consommé de l’alcool avant d’avoir ce rapport sexuel.

La fille de 14 ans ne voulait pas porter plainte

Ensuite, l’adolescente a rejoint l’une de ses amies. Cette amie attendait son petit ami. Le garçon est arrivé, accompagné de ses deux cousins âgés de 20 et 28 ans. Les cinq individus partent acheter des bouteilles de vodka. Ensuite, ils vont se mettre à l’écart et jouer à « action ou vérité ».

L’adolescente va embrasser les garçons et se mettre à vomir puisqu’elle a consommé beaucoup d’alcool. Alors que sa copine et son petit-ami s’éloignent, le garçon revient, emmène l’adolescente dans un buisson et elle lui fait une fellation. Les deux hommes plus âgés rejoignent l’adolescent, et le plus âgé a un rapport sexuel avec elle.

Les deux filles seront abandonnées sur le bord de l’autoroute et l’adolescente traumatisée réussira à rentrer chez elle. Sa mère portera plainte le lendemain, après avoir découvert du sang sur les sous-vêtements de sa fille.

Les deux hommes majeurs ont été placés en garde à vue. Ils se sont justifiés en affirmant qu’elle avait dit qu’elle était majeure. La jeune fille ne voulait pas porter plainte et n’a jamais dit qu’elle avait été forcée, d’où la qualification pénale de viol a été redéfinie en atteinte sexuelle. 

>>> À lire aussi : Double meurtre : Une mère et sa fille tuées par balles par le compagnon de l’adolescente !

0