Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il engage un tueur pour se débarrasser de sa femme et de son amant

Publié par La rédaction le 21 Jan 2024 à 18:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans un récit qui semble tout droit sorti d’un film policier, un homme de Marseille a franchi les limites de la jalousie en orchestrant un complot pour assassiner son épouse et son prétendu amant. Cette histoire, qui mêle trahison, amour et vengeance, nous rappelle que parfois, la réalité dépasse la fiction. Découvrons ensemble les détails de cette affaire qui a secoué la ville de Marseille.

Un complot familial aux allures de film noir

Dans cette affaire qui semble tout droit sortie d’un film noir, un homme de 46 ans, père de famille, a été condamné à 7 ans de prison pour avoir orchestré la mort de sa femme et de son prétendu amant. Cette histoire commence le 29 décembre 2022, lorsque la police de Marseille reçoit des déclarations stupéfiantes d’une infirmière et d’un homme surnommé « Virus ». L’infirmière, épouse du suspect, vient dénoncer un projet d’assassinat à son encontre, tandis que Virus affirme avoir été recruté par le mari jaloux pour l’exécuter.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Cette situation rappelle d’autres cas où la jalousie extrême conduit à des actes inimaginables, comme dans cette histoire d’une femme jalouse qui envoie un SMS à son mari. Dans ce cas précis à Marseille, le mari ne supportait pas la rupture avec son épouse, avec qui il était marié depuis 24 ans. Il avait même proposé 5000 euros à Virus pour tuer le prétendu amant, avant de changer de cible pour sa propre femme.

La chute d’un mari jaloux

Le mari, loin d’être un « génie du crime », avait envisagé plusieurs scénarios, dont un accident de voiture ou un home-jacking qui tourne mal. Des photos de sa femme avaient été envoyées à Virus, et des repérages avaient été faits. Cependant, il s’est désisté au dernier moment, un acte qui n’a pas allégé sa culpabilité. La procureure a souligné que l’inexécution du contrat n’enlevait pas la réalité du mandat criminel.

Cette affaire soulève des questions sur la psychologie des criminels et leurs motivations, un sujet souvent exploré dans des articles fascinants, comme cette analyse sur la jalousie au sein des couples. Finalement, le mari a été condamné à 7 ans de prison, privé de son autorité parentale sur ses quatre enfants, et interdit de détenir une arme pendant 10 ans.

Cette histoire marseillaise est un rappel troublant que la réalité peut parfois dépasser la fiction. La jalousie et la trahison ont conduit un homme à orchestrer un plan macabre, révélant les profondeurs sombres de l’âme humaine. Alors que nous refermons ce chapitre, il est important de se rappeler les leçons tirées de cette affaire et de rester vigilant face aux signes avant-coureurs de telles tragédies.