Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Meuse : Son père allume un barbecue à l’éthanol et provoque le pire !

Publié par Romane TARDY le 07 Juil 2020 à 6:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec l’été qui bat son plein, c’est le retour des barbecues ! Cependant, ils peuvent parfois s’avérer plus dangereux qu’on ne le pense. Dans la Meuse, un père de famille a allumé son barbecue à l’éthanol et provoque une catastrophe !

La suite après cette publicité

A lire aussi : Des jeunes étudiants organisent des soirées de contamination volontaire au coronavirus

La suite après cette vidéo

Il blesse son fils en allumant son barbecue avec de l’éthanol

Les barbecues se révèlent souvent comme l’activité phare de l’été. Pourtant, ils sont parfois synonymes d’accident ! C’est ce qui est arrivé dans la Meuse ce samedi 4 juillet sur les bords du lac de Madine. En ce premier samedi des vacances scolaires, un père de famille préparait un barbecue pour ses proches, une pratique autorisée sur le site. Il semblait visiblement avoir eu du mal à l’allumer. Pour avoir une bonne flamme, il a donc utilisé une solution radicale : l’éthanol, un produit très inflammable. Il n’aurait jamais dû…. En effet, le produit a provoqué un grand retour de flamme qui a brûlé son enfant de 11 ans.

La suite après cette publicité

L’enfant a été brûlé sur 20% de son corps

Le petit garçon a été touché sur l’ensemble de la partie haute de son corps par la flamme du barbecue. Il souffrait énormément. Les pompiers de Vigneulles-lès-Hattonchâtel l’ont rapidement pris en charge. Le SMUR est arrivé ensuite et l’a transporté en hélicoptère au CHU de Nancy. Les secours ont constaté que le garçon serait brûlé sur 20% de son corps ! Il va avoir besoin de beaucoup de soins. Une bien triste histoire…

A lire aussi : Une femme pénètre dans l’enclos du tigre… quelques heures plus tard, la terrible annonce est faite !

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.