Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Xavier Dupont de Ligonnès : cette phrase à sa femme quelques jours avant le meurtre qui pourrait tout changer

Publié par FJ le 20 Avr 2022 à 8:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’affaire Xavier Dupont de Ligonnès ne cesse de faire parler d’elle. Et pour cause, ce vendredi 15 avril 2022, cela a fait onze ans jour pour jour que le père de famille s’est volatilisé dans la nature. Et quelques jours avant sa mort, il avait fait une déclaration à sa femme, Agnès qui sonne aujourd’hui comme prémonitoire. 

xavier dupont delcaration premonitoire femme

Xavier Dupont de Ligonnès, toujours dans la nature ?

C’est sans aucun doute l’un des faits divers qui fait le plus parler. En effet, au milieu du mois d’avril 2010, une famille nantaise disparaît dans la nature. Xavier, Agnès, Anne, Benoît, Thomas et Arthur ne donnent plus de signe de vie du jour au lendemain.

Des lettres sont envoyées à la famille mais également aux différentes écoles pour dire qu’ils sont malades et qu’ils ne pourront se présenter. Un stratagème mis en place sans doute par Xavier Dupont de Ligonnès, suspect numéro un dans cette affaire pour gagner du temps. Quelques jours après, la famille reçoit une lettre qui explique que les six membres sont partis vivre aux Etats-Unis. Une nouvelle vie à laquelle personne ne croit. 

Sa déclaration prémonitoire

Rapidement, les proches de la famille Dupont de Ligonnès préviennent les gendarmes qui ouvrent alors une enquête pour disparition inquiétante. Après plusieurs fouilles dans la maison, ils sont toujours sans aucune nouvelle de la famille.

Mais tout bascule le 21 avril 2010 lorsque les corps d’Agnès, Benoît, Anne, Arthur et Thomas, ainsi que des deux labradors sont retrouvés sous la terrasse de la maison. Mais un manque à l’appel, Xavier.

Rapidement, sa personnalité est étudiée et on se rend compte qu’il a fait un stage de tir quelques jours avant, qu’il a été vu encore vivant après les meurtres et qu’il parlait plusieurs fois sur des forums chrétiens de « sacrifices ». Mais peu de temps après, c’est une étonnante déclaration qu’il a faite à sa femme Agnès qui sonne étrangement aujourd’hui. Elle lui a demandé un soir si elle était heureux, ce à quoi il aurait répondu : « Oui, et si on pouvait tous mourir demain, quel pied !« . Glaçant. 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0