Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Famille

Épouser son mari mais refuser son nom de famille trop gênant… Cette femme l’a fait !

Publié par La rédaction le 12 Nov 2021 à 9:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il paraît pourtant que lorsqu’on décide d’épouser une personne, on le fait pour le meilleur… et pour le pire. Mais visiblement, cette femme n’est pas prête à porter le nom de famille de son époux. En effet, alors que son futur mari, celui dont elle est follement amoureuse, l’a demandé en mariage, rien ne semble lui donner envie de refuser. Pourtant, un détail majeur ne cesse de la contrarier : le nom de famille de son homme. En effet, ce dernier semble trop lourd à porter puisqu’il possède un rapport plus qu’étroit avec… le pénis.

Publicité

>>> A lire aussi : Pourquoi Adriana Karembeu garde-t-elle le nom de son ex, même après son remariage ?

Je t’aime pour le meilleur et pour le pire… mais pas pour ton nom de famille

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

La légende dit que plus d’un couple n’a pas survécu à une telle situation. Et pour cause. Cette femme n’a pas hésité à confier sa gêne, et pas n’importe laquelle, sur le net. En effet, demandée en mariage par son compagnon, ce dernier possède un nom de famille que la principale concernée ne semble pas forcément porter dans son cœur…

Publicité

« Son de famille est gênant, car il est associé au pénis », confie alors la jeune femme aux internautes, partageant au passage son absence de décision quant au moment crucial qui l’amènera à choisir le futur nom qu’elle portera.

nom de famille femme mariage gênant

>>> A lire aussi : Objectif Top Chef : Elle pense recevoir une demande en mariage… Son compagnon est juste là pour la détruire ! (vidéo)

Garder le sien… ou prendre celui de son homme

Publicité

En effet, confier à son futur mari qu’elle ne souhaite pas porter son nom de famille et, par effet de cause, que leurs futurs enfants non plus, ne le portent pas, pourrait provoquer un ouragan dans la future famille. « La solution serait qu’il prenne mon nom de famille, mais il est assez traditionnel, donc je doute qu’il veuille le faire. Et je ne veux pas l’offenser lui ou sa famille en suggérant cela », poursuit la future mariée. Une chose est sûre : cela risque d’être un sacré sujet de discussion pour les époux en devenir.

>>> A lire aussi : Lââm est en deuil : la chanteuse vient de perdre son époux Robert Suber

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN