Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un faux dermatologue accusé de viol et agressions sexuelles par plusieurs patientes

Publié par FJ le 30 Juil 2022 à 15:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les langues se délient petit à petit dans le corps médical. Ce mardi 26 juillet 2022, le journal l‘Est Républicain a dévoilé qu’un faux dermatologue qui a officié de longues années dans un cabinet médical aurait agressé sexuellement 7 patientes et en aurait violé cinq. 

La suite après cette publicité
dermatologue-accuse-viol-patientes

Le monde médical pointé du doigt

La suite après cette vidéo

Depuis quelques années maintenant, l’omerta autour du monde médical est en train de se briser petit à petit. Et pour cause, certains patients n’hésitent plus à se confier et à dénoncer les violences sexuelles dont ils ont été victimes durant une consultation. En effet, de nombreux témoignages pointent du doigt une palpation insistante par exemple, ou encore des gestes déplacés durant une consultation, prétextant un examen qui n’aurait pas dû avoir lieu par exemple.

Récemment, c’est la secrétaire d’Etat, Chrysoula Zacharopoulou qui a été visée par plusieurs plaintes. La gynécologue aurait eu des gestes déplacés envers certaines de ses patientes mais aussi de violences. Des accusations qu’elle n’a cessé de nier, assurant avoir fait son travail et que bien entendu, dans le traitement contre l’endométriose, certains examens peuvent être particulièrement douloureux. Une enquête est en cours pour tenter de faire la lumière sur cette affaire.

La suite après cette publicité

Un faux dermatologue dans la tourmente

Et ce mardi 26 juillet 2022, ce n’est pas un gynécologue qui est pointé du doigt, mais un dermatologue selon les informations de l‘Est Républicain. Et pour cause, en plus d’avoir officié pendant plusieurs mois dans un cabinet médical sans être dermatologue pour un sou, il aurait violé de nombreuses patientes. Le malfaiteur âgé de 40 ans aurait utilisé l’identité de son frère pour faire des épilations au laser. C’est durant celles-ci qu’il aurait violé cinq femmes et agressé sexuellement sept autres pour des faits qui se seraient déroulés en 2021. Face à l’ampleur de la situation, les enquêteurs ont décidé de lancer un appel à témoin. Et ce dernier s’avère plus que fructueux…Une enquête a été ouverte.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.