Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

À 51 ans, cette femme va devenir la mère de l’enfant de sa fille

Publié par Claire JONNIER le 21 Nov 2020 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà une histoire qui risque de choquer ! À 51 ans, Julie Lovin a décidé de porter secours à sa fille. Cette dernière ne pouvant pas tomber enceinte, c’est donc la maman qui a décidé de faire office de mère porteuse et ainsi, de mettre au monde sa petite-fille.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Atteint d’une maladie très rare, ce bébé est né avec deux pénis et deux paires de testicules…

Elle devient mère porteuse pour sa fille

La suite après cette publicité

Breanna Lovin n’a qu’une seule envie, tomber enceinte. Le souci, c’est qu’elle n’y parvient pas et qu’au fur et à mesure, elle commence à désespérer. Pour preuve, le récit de ses épreuves douloureuses sur instagram.

«1311 jours. 476 injections. 64 prises de sang. 7 interventions chirurgicales. 3 extractions d’ovocyte. 19 embryons congelés. 8 transferts d’embryons congelés par FIV au total. 4 transferts d’embryons échoués. 1 fausse couche d’un enfant unique. 1 fausse couche de jumelles. 1 grossesse extra-utérine. D’innombrables larmes.»

C’est la raison pour laquelle, sa mère, a décidé de lui venir en aide. À 51 ans, Julie Lovin propose donc de devenir mère porteuse pour sa fille et de mettre au monde sa petite-fille !

a-51-ans-devient-mere-porteuse-pour-fille-et-donne-naissance-petite-fille

>> À lire aussi : Des jumelles accouchent à 90 minutes d’intervalle le jour de leur anniversaire

La suite après cette publicité

Une décision qui fait parler

Elle s’appelle Julie Lovin, et c’est une ancienne sportive qui a effectué plusieurs fois le marathon de Boston. Alors une grossesse, ça ne devrait pas poser de problèmes ! Le seul souci, c’est qu’à 51 ans, elle n’est plus en condition pour pouvoir le faire. Voilà pourquoi, elle a décidé de passer par le centre de fertilité de l’Illinois pour une intervention chirurgicale qui avoisine la modique somme de 137 500 $.

Le but ? Devenir la mère porteuse de sa fille ! C’est ainsi que rapidement, elle tombe enceinte et porte… sa petite-fille ! Ainsi, le 2 novembre, la petite Briar Juliette Lockwood est née en excellente santé. Du côté de la fille, c’est un exploit et elle ne saurait exprimer sa gratitude à sa maman. « Les sacrifices qu’elle a faits pour amener ce petit coin de paradis dans notre monde me coupent le souffle.» Quant à son mari, il est aux anges et remercie sa belle-mère ! Enfin si d’un point de vue biologique, il s’agit toujours de sa belle-mère…

La suite après cette publicité