Allergique à l’eau : douche, pluie, larmes, transpiration, sa peau se met à brûler immédiatement

Publié par le le 13 May 2019

 

Niah Selway, 21 ans, vit un véritable calvaire. Cette jeune Britannique vit une vie recluse. Elle n’ose plus sortir, terrifiée par la pluie. Elle se déplace lentement, craignant de transpirer, tout en ne sombrant pas dans la dépression, car ses larmes pourraient la faire souffrir encore plus. Niah Selway est allergique à l’eau et souffre de prurit aguagénique. Le contact avec l’eau lui provoque des brûlures immédiates, l’apparition de plaques rouges et de boutons urticants. Regardez la vidéo pour découvrir son quotidien, et comment elle s’y prend pour ne pas entrer en contact avec de l’eau.

> À lire aussi : À cause de son allergie, cette femme ne peut pas faire l’amour ! Les rapports sexuels pourraient la tuer !

Niah souffre de prurit aquagénique

Pour parler de sa maladie et faire quelque chose de sa vie, Niah Selway est devenue YouTubeuse. Elle est suivie par plus de 130 000 personnes, qui aiment regarder ses vlogs, où elle parle de son quotidien. La jeune femme souffre de prurit aquagénique. Le prurit désigne tout type de démangeaisons cutanées, pouvant aller du simple grattement ou picotement sans traces apparentes sur la peau, à des formes plus graves et visibles, avec l’apparition de lésions. Le prurit aquagénique peut subvenir subitement et les causes de l’affection sont encore inconnues à l’heure actuelle. Avec l’âge, l’affection peut apparaitre. Le prurit peut aussi lui-même être le symptôme d’une maladie plus grave encore.

> À lire aussi : Savez-vous ce que vos boutons révèlent sur votre santé ?

Allergique à l’eau, elle souffre de sa transpiration et ses larmes

Dans le cas de Niah Selway, elle a développé une sensibilité extrême à l’eau, pouvant lui provoquer des réactions impressionnantes. Chaque goutte d’eau sur son corps lui provoque des brûlures très douloureuses qui durent plusieurs heures. Il lui arrive régulièrement de s’évanouir de douleur. Heureusement, comme c’est souvent le cas pour les personnes atteintes de cette affection, ses organes internes ne sont pas affectés. Il s’agit seulement de sa peau à l’extérieur. Cela veut dire que la salive dans sa bouche est inoffensive et qu’elle peut boire de l’eau. « Peu importe où l’eau me touche. Si une goutte tombe sur mon bras, la douleur peut se répandre dans mon dos ou sur le torse ».

> À lire aussi : Allergique à l’hiver : elle pourrait mourir à cause du froid… et elle vit au Canada !

Elle n’ose plus sortir de chez elle

Lorsqu’elle doit se laver, elle prend une douche très courte et se sèche très rapidement. Elle sait qu’elle va ensuite souffrir pendant des heures, attrapant des plaques sur le corps. « Avec le temps, j’ai instauré ma petite routine. Même si c’est douloureux j’ai au moins trouvé un moyen de souffrir un peu moins ». Elle se lave généralement partie par partie afin de ne pas souffrir partout en même temps. Elle suit un traitement mais qui semble inefficace. Sa maladie l’a forcée à quitter son job dans les assurances et vit dorénavant cloitrée chez elle.

> À lire aussi : Gravement allergique au soleil, cette jeune femme a été élue reine de promo ! (vidéo)

Ses douleurs peuvent la faire tomber dans les pommes

« Le prurit aquagénique un vrai handicap car il y a des choses que je ne peux plus faire. Le matin, je vais aux toilettes et je déclenche des réactions allergiques dès la première chose que je fais. Je ne peux pas faire de l’exercice physique, sauf un peu de yoga. Je ne peux pas marcher car je transpire. Les jours où il fait chaud, je suis bloquée à côté du ventilateur. Je reste dans ma petite bulle, à essayer de gérer ma douleur. »

>>> A lire aussi : si vous faites caca vert, voilà ce que cela signifie

allergique à l'eau souffre prurit aquagénique

Crédits : Caters News Agency

Publié par le le 13 May 2019
0