Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

La mairie a abattu l’arbre de 30 ans de cet homme…il s’est vengé de la meilleure façon qui soit !

Publié par Charlene le 24 Juin 2017 à 18:43
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La vengeance se déguste glacée

La suite après cette publicité

Un arboriste de Redondo Beach, en Californie, s’est vu obligé de faire couper l’un des arbres de son jardin. La demande a été ordonnée par la mairie, car les racines de l’arbre commençaient à envahir le trottoir devant son habitation. Le souci ? Cet homme avait vu grandir son arbre, un poivrier, et l’a entretenu durant 30 ans. Il se savait heureux à l’idée de penser que quelque chose resterait de lui après sa mort. Malheureusement, le maire de la ville, Steve Aspel, a non seulement ordonné la mort de cet arbre majestueux, mais en plus, que tous les frais soient à la charge de son propriétaire. Ce dernier, qui ne rougit pas du fait qu’il considérait son arbre un peu comme un enfant, s’est donc exécuté. Non sans laissé un souvenir à la mairie.

La suite après cette vidéo
arboriste vegeanceAmelia Takacs

Il plante 127 séquoias partout dans la ville

Et pour cause, il a récemment avoué sur Reddit, sous couvert du pseudonyme GoblinsStoleMyHouse, sa petite vengeance. Bien décidé à venger la mort de son arbre, il a planté 45 séquoias sempervirens. Et également 82 séquoias géants dans différentes zones appartenant à la municipalité. Il explique que chacun de ces arbres a désormais développé un système racinaire de 10 mètres d’envergure. Et que les arbres devraient dépasser les 30 à 90 mètres d’ici quelques années. Ces arbres, extrêmement résistants, peuvent tenir jusqu’à 2 500 ans. Il a également expliqué au Maire que retirer un seul de ces arbres lui en coûtera plus de 1 500$. On a fait le calcul, si les dires de l’arboriste sont vrais, cela représentera au total 190 500$ pour tout faire enlever. Soit approximativement 170 000 euros.

La suite après cette publicité
sequoia geant californie

Qui sème le vent…

Il a même pris soin de planter un séquoia géant de Californie dans le jardin de son ennemi, Monsieur le maire. Ce n’est que deux ans et sept mois plus tard que l’arboriste a avoué son acte de sabotage. Désormais, la machine est en route et il est probablement trop tard pour éviter le massacre. Fallait pas le chercher celui-là !

Crédit photo à la une : Amelia Takacs