Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : Qu’est-ce que le Syndrome de Noé, qui met en danger les animaux de compagnie ?

Publié par Victor Adan Vergara le 21 Nov 2022 à 15:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chaque jour, on se questionne sur bien des sujets. Parfois, on trouve la réponse, mais il arrive que ça soit plus compliqué. C’est pourquoi, le Tribunal Du Net a décidé de vous partager des petites connaissances insolites que vous pourrez forcément ressortir à un moment ou à un autre. Idéal pour briller en société et peut-être, dans le cas de ce « Le saviez-vous », pour sauver des animaux. Après avoir parlé des pommes, on change de registre pour nous intéresser à nos animaux de compagnie avec ce syndrome de Noé.

À lire aussi : Le saviez-vous : Pourquoi les chiens pleurent-ils quand ils retrouvent leur maître ?

Les animaux, on les adore. Chiens, chats, poissons rouges… Même si parfois ils font des choses mystérieuses, on aimerait en accueillir une tonne chez nous. Cependant, notre bon sens nous dit de ne pas le faire. Tout simplement, car ce serait compliqué à assumer. Pour certaines personnes, la question ne se pose pas. Ils « collectionnent » et « stockent » les animaux chez eux, sans limite. Ils sont atteints du syndrome de Noé.

L’envie de posséder trop d’animaux chez soi

Le syndrome de Noé est un trouble mental. Il consiste à posséder chez soi trop d’animaux de compagnie. La personne est atteinte de ce syndrome quand elle possède plus d’animaux qu’elle peut en héberger, nourrir et soigner correctement. Ces derniers sont incapables de se rendre compte que la situation est grave. Le syndrome peut toucher une seule personne, mais aussi un groupe d’individus (refuge d’animaux).

Le nom de ce trouble a pour origine l’histoire biblique. Dieu a ordonné à Noé de recueillir dans son arche un couple de chaque espèce animale afin de pouvoir repeupler la planète après le Déluge. Les femmes et hommes concernés sont alors persuadés d’avoir un don particulier. Ils comprennent les animaux recueillis. Ces derniers sont animés par une mission de protéger et sauver les animaux.

Représentation de l’arche de Noé

À lire aussi : Le saviez-vous : Pourquoi certains touristes sont touchés par le « Syndrome de Paris » ?

Comment savoir si une personne est atteinte du syndrome de Noé ?

Le syndrome de Noé est une forme particulière de syllogomanie. La personne accumule des animaux, et non des objets. Les deux syndromes peuvent se cumuler (animaux et objets).

La personne est jugée atteinte de ce syndrome quand elle héberge plus d’animaux que la moyenne. Qu’elle ne parvient pas à assurer les conditions de bien-être des animaux. Et finalement qu’elle n’envisage et ne veut pas se séparer de ses animaux de compagnie. Ils ne veulent pas admettre qu’elles les font souffrir.

Certains signes peuvent alerter l’entourage. Comme le fait de retrouver dans le logement de la personne des excréments et de l’urine, que les animaux du logement sont en mauvaise santé ou que l’individu s’isole de la communauté.

Un TOC ou un trouble de l’attachement

Les causes de ce syndrome ne sont pas encore très claires. Les premières recherches s’orientent vers une variante des troubles obsessionnels-compulsifs (TOC) ou un trouble de l’attachement. Ce trouble de l’attachement étant associé à des troubles de la personnalité, paranoïa, pensée délirante, dépression ou autres maladies mentales. Parfois, une perte ou un événement traumatisant peut en être le déclencheur.

Le syndrome est prédominant chez les femmes (76%) de plus de 60 ans (46%). Cependant, les hommes peuvent aussi être concernés. Les personnes âgées sont plus à risque à cause de leur santé défaillante et de leur isolement social.

En 2008, Hawai est le seul État des États-Unis qui interdit cette pratique. Cependant, la voie légale n’est pas toujours la mieux adaptée. En effet, il n’y a pas de suivi médical et les personnes sont susceptibles de recommencer.

Un syndrome qui peut amener à de terribles situations

En 2011, 200 animaux ont été retrouvés entassés dans un studio en Charente-Maritime. Beaucoup d’entre eux ont été retrouvés sur place dans un état déplorable : 17 chats, un furet, un écureuil de Corée, une quarantaine de rats, des perruches, pigeons, tourterelles, tortues de Floride, cochons d’Inde, hamsters, souris, gerbilles, octodons, lapins et quatre poissons tropicaux.

chats animaux appartement insalubrité

En septembre 2017, c’est 130 chats qui ont été découverts dans un studio parisien de 25m2. Dans 80% des cas, on retrouve dans ce genre de lieu des cadavres d’animaux avec parfois certains corps en voie de décomposition avancée.

La situation peut être terrible pour le moral de l’animal ainsi que sa santé. Le logement est dans un mauvais état, insalubre, parfait pour que les maladies se passent entre les animaux. Les maladies peuvent aussi toucher le propriétaire. Ce dernier peut être ainsi touché de salmonelles, champignons, parasites, allergies… Une personne touchée par ce syndrome a déjà été représentée dans Les Simpson : Eleanor Abernathy, surnommée « la folle aux chats ».

À lire aussi : Le saviez-vous : quel animal peut mourir de chagrin d’amour ?

0