Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Un avion est contraint de faire demi-tour à deux reprises à cause de passagers ivres

Publié par Manon CAPELLE le 11 Mar 2020 à 10:30

Un avion EasyJet a été contraint de faire deux fois demi-tour lors d’un vol reliant Manchester à Alicante. Des passagers ivres sont responsables de cet impressionnant retard.

Avion passager ivre

>>> À lire aussi : Le coronavirus fait chuter le prix de l’essence, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle !

Des passagers ivres obligent l’avion à rebrousser chemin

Un vol EasyJet reliait Manchester, au Royaume-Uni à destination d’Alicante, en Espagne. Cet avion a été contraint de retourner à son aéroport à deux reprises en raison du comportement turbulent des passagers, qui étaient ivres.

Ce sont deux groupes distinctifs qui ont semé le trouble, sur ce vol. La compagnie a décrit l’incident : « Nous sommes conscients que certains passagers ont consommé leur propre alcool à bord et avant le vol dans le terminal. » L’avion a finalement atterri avec 3 heures et demi de retard.

Aussi, la compagnie EasyJet a déclaré : « Bien que de tels incidents soient rares, nous les prenons très au sérieux et ne tolérons pas les comportements abusifs ou menaçants à bord. La sécurité et le bien-être des clients et des équipages sont notre priorité absolue. »

>>> À lire aussi : Il roule à 300 km/h sur l’autoroute… et se filme en même temps !

De nombreux incidents se sont déjà produits à cause de l’alcool

Aussi, le gouvernement britannique envisage de modifier les règles qui autorisent actuellement les passagers à boire 24 heures sur 24, suite à un pic d’incidents d’ivresse.

En février dernier, une femme britannique avait tenté d’ouvrir la porte d’un avion en plein vol. Elle a été condamnée à deux ans de prison.

Aussi, en juin 2019, Chloe Haines était sur un vol reliant Londres à Dalaman, en Turquie. La passagère a aussi tenté d’ouvrir la porte de l’avion en plein vol. Avant l’incident, Chloe Haines avait consommé un mélange d’alcool et de médicaments, dont elle ne se serait pas souvenu. Elle a été facturée plus de 86 000 euros par la compagnie aérienne Jet2 après que son « comportement extrêmement perturbateur » ait provoqué le déroutement du vol.

>>> À lire aussi : Automobile : UFC Que Choisir révèle le palmarès des meilleurs et des pires modèles de voitures

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.