Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Automobile : UFC Que Choisir révèle le palmarès des meilleurs et des pires modèles de voitures

Publié par Justine le 02 Mar 2020 à 21:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’association consommateur UFC Que Choisir a encore frappé. Cette fois, elle s’est intéressée au secteur de l’automobile pour déterminer les meilleurs modèles de voitures et ceux à éviter. Découvrez le top des marques et les mauvais élèves !

La suite après cette publicité
Découvrez le palmarès automobile

>>> À lire aussi : Selon les scientifiques, si vous conduisez une voiture chère, vous êtes probablement un imbécile

Le secteur automobile évalué

La suite après cette vidéo

Associé aux associations de défenses des consommateurs belge, espagnole, italienne et portugaise, UFC Que Choisir s’est lancée dans une enquête colossale. Le but ? Connaître la fiabilité des véhicules et déterminer les meilleurs modèles comme les plus mauvais. Avec plus de 43 765 avis sur 373 véhicules et 33 marques différentes, les associations se sont basées sur 16 critères pour évaluer la voiture.

La suite après cette publicité

Avec un indice de fiabilité sur 100, découvrez les meilleurs modèles du secteur automobile classés en 5 catégories :

  • Toyota IQ avec 97,3/100 pour les citadines ;
  • Kia Niro hybride avec 98,8/100 pour les SUV et 4×4 ;
  • Toyota Auris avec 99,5/100 pour les compactes ;
  • Lexus IS hybride avec 98,4/100 pour les routières ;
  • Toyota Prius+ hybride avec 97,8/100 pour les monospaces.

De fait, les meilleures marques de voiture sont Lexus, Toyota et Honda.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Prix du tabac, du gaz, du permis moto… Tout ce qui change le 1er mars 2020 !

Qui sont les mauvais élèves de l’automobile ?

Parmi les plus mauvais élèves on trouve ces 5 modèles :

La suite après cette publicité
  • Volkswagen Polo avec 72,5/100 à cause de son « démarrage catastrophique » ;
  • Le moteur et les problèmes de frein de la Nissan Qashqai lui valent un 84,2/100 ;
  • Lancia Delta (84/100) ;
  • Opel Insignia (83,9/100) ;
  • Renault Espace (78,5/100).

Même si les marques françaises de l’automobile n’arrivent qu’aux 26e (Renault), 24e (Citroën) et 23e places (Peugeot), le directeur de la communication du Comité des constructeurs Français d’automobiles trouve ces places raisonnables. François Roudier explique sur RTL que « Les groupes français ont décidé de toujours déclarer les problèmes sur leurs modèles, alors qu’ils n’en ont pas l’obligation. Dans les années 2000, déclarer une panne était honteux. Maintenant la transparence prime, c’est devenu un argument commercial pour les constructeurs français » .

>>> À lire aussi : Stationnement : le nouveau système n’est pas fiable et peut vous coûter beaucoup d’argent !

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.