Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Un cocktail servi avec un orteil humain qui a macéré dans de l’alcool fait la curiosité d’un bar canadien

Publié par Nicolas F le 28 Juil 2017 à 14:52
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Dans le grand nord, tout est bon pour se réchauffer et les amateurs d’alcools forts s’en servent pour justifier leur consommation de boisson. À Dawson City, une ville du Yukon, non loin de la frontière avec l’Alaska, un bar propose un cocktail que seuls les plus téméraires peuvent accepter. Un orteil momifié nage dans le verre d’alcool. Une tradition qui existe depuis des décennies et quiconque qui relève le défi reçoit même un certificat d’appartenance au club du Sourtoe.

La suite après cette publicité

 

L’orteil d’origine date de 1920

C’est en 1973 qu’a été lancé le Sourtoe Cocktail dans le Sourdough Saloon, le bar de l’hôtel Downton. Depuis, le cocktail est devenu une attraction touristique de la région. Mais l’histoire peut être retracée bien plus loin, car l’origine de l’orteil qui flotte dans l’alcool est connue. Le doigt de pied d’origine est celui de Louie Linken, un coursier qui délivrait illégalement des colis d’alcool de l’autre côté de la frontière, en pleine période de la prohibition. En 1920, alors qu’il effectuait une course avec son frère Otto, il s’est pris le pied dans un morceau de glace, aveuglé par le blizzard et pourchassé par la police. Dans la précipitation, son frère lui a coupé l’orteil avant que celui-ci ne se nécrose et qu’il n’attrape la gangrène. Ils l’ont ensuite mis dans un bocal d’alcool pour le préserver.

La suite après cette publicité

(Alan Solomo/Alamy Stock Photo)

(Alan Solomo/Alamy Stock Photo)

Il faut que l’orteil touche les lèvres

C’est le capitaine Dick Stevenson qui l’a trouvé 50 ans plus tard, intact, momifié dans le bocal d’alcool. C’est là qu’il a eu l’idée d’en faire une curiosité en le faisant passer de verre en verre dans le bar de la ville. Depuis lors, le bar a possédé d’autres orteils. Il ne faut bien sûr pas l’avaler, il sert simplement de garniture et qui sait, il apporte peut-être un goût particulier au breuvage. On compte déjà 100 000 membres dans le club des Sourtoe. Et pour y entrer, il faut suivre des règles précises. Il ne suffit pas de vider son verre, il faut au moins que l’orteil touche les lèvres.

(Alan Solomo/Alamy Stock Photo)

(Alan Solomo/Alamy Stock Photo)

(Alan Solomo/Alamy Stock Photo)

Un homme préfère payer une amende afin de déguster l’orteil

La suite après cette publicité

Si vous avalez l’orteil, vous écopez d’une amende de 500 dollars. Mais depuis trois ans, l’amende a même augmenté, depuis le jour où un homme a volontairement mangé l’orteil, trouvant que l’amende de 500 dollars valait la peine pour un tel délice. Quant à l’origine des nouveaux orteils qui arrivent, le patron du bar a expliqué qu’ils proviennent de donateurs, sans donner plus de détails. Mais il est donc très difficile d’en acquérir de nouveaux. Au total, il y a déjà eu 8 orteils depuis 1973 qui ont disparu. C’est-à-dire qu’ils ont été soit avalés soit volés.

(Alan Solomo/Alamy Stock Photo)

(Alan Solomo/Alamy Stock Photo)