Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Elle s’offre une séance de bronzette en plein confinement, montre ses fesses à ses voisins mécontents et… c’est le drame !

Publié par Jessy le 26 Avr 2020 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le soleil, les températures estivales, et les séances de bronzage. Trois choses qui ne vont pas ensemble actuellement, à cause du confinement. Loin de vouloir se laisser abattre et suivre les règles, une femme a décidé de s’octroyer une séance de bronzage dans un espace public, à Saint-Julien-en-Genevois. Les gendarmes ont trouvé l’habitante en maillot bain !

Photo d’illustration

>> À lire aussi : Elle assassine Emmanuel Macron sur une banderole plus que cinglante et termine en garde à vue !

Une habitante de Saint-Julien-en-Genevois bronze dans un lieu public !

Comment faire pour bronzer en période de confinement, quand nous n’avons pas de terrain et pas de balcon ? « On ne fait pas » , me direz-vous … À Saint-Julien-en-Genevois, en Haute-Savoie, une habitante s’est octroyée une petite séance de bronzette pépère, en maillot de bain, sur un bout de pelouse publique. Face à son comportement, les habitants lui demandent de stopper son activité et de rentrer chez elle, confinement oblige. Mais la femme ne l’entend pas de cette oreille, et décide de faire preuve de maturité, en montrant ses fesses et en mimant des tapes dessus. Les esprits se sont rapidement échauffés.

>> À lire aussi : Il aménage des murs d’escalade dans la cage d’escalier pour que ses enfants continuent le sport pendant le confinement

Les habitants appellent la gendarmerie !

En ces temps de confinement, les citoyens sont tous plus ou moins à cran. Alors, lorsqu’une personne ne respecte pas les règles, les esprits s’échauffent rapidement. Tandis que la femme décide de répondre à la demande des habitants par une vue inédite sur ses fesses, certains ont décidé d’appeler la gendarmerie pour dénoncer un non-respect du confinement. Sur place, les gendarmes découvrent une femme en maillot de bain qui profite de la chaleur et du soleil pour préparer son corps d’été, sous les insultes des habitants. L’arrivée de la gendarmerie aura pour effet de calmer les esprits, et la femme a été priée de regagner son domicile…. Avec une petite amende de 135 euros pour non-respect du confinement. Ça fait un peu cher la séance de bronzage !

>> À lire aussi : Confinement : Un lapin de Pâques s’invite à un cours en visioconférence, c’est hilarant !

Source : France Bleu Haute-Savoie

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail