Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Google Maps : ce mystérieux rectangle lumineux interroge terriblement…

Publié par Claire JONNIER le 22 Juil 2020 à 15:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce n’est pas la première fois que Google Maps affiche face de petits bugs ! Mais cette fois-ci, le doute est permis. En effet, dans l’Antarctique, un utilisateur découvre un mystérieux rectangle lumineux qui visiblement, cacherait quelque chose… Découvrez-le en vidéo : 

>> À lire aussi : Google Maps : ce gros fail qui amuse beaucoup les internautes ! (vidéo)

Google Maps : un mystérieux rectangle lumineux

L’Antarctique reste une zone particulièrement mystérieuse. En effet, tout le monde sait que les pays du monde entier ont indexé certaines parties pour pouvoir y livrer des expériences scientifiques. Alors, est-ce la raison de l’apparition de ce rectangle lumineux ?

En tous les cas, c’est avec surprise que cet utilisateur de Google Maps fait cette étrange découverte. Sur 20 km de long et 8 km de large, c’est une zone qui appartiendrait visiblement à l’Australie, à environ 500 km des côtes. D’ailleurs, sur la photo, on se rend bien compte de la vaste étendue de cette zone qui brille littéralement sur la carte. Par ailleurs, il faut savoir que l’emplacement serait situé à environ 1500 km à l’est de la partie indexée par la France : la terre Adélie. C’est d’ailleurs ici que se trouve la base scientifique française Dumont-d’Urville. Alors du coup, le doute est permis ! Bug ou pas bug ?

google-maps-un-mysterieux-rectangle-lumineux-saffiche-antarctique

>> À lire aussi : Google Maps photographie un pénis géant sur un stade de foot !

Bug ou pas bug ?

S’il y a bien une chose pour laquelle est connu Google Maps, ce sont ses bugs. D’ailleurs, régulièrement, les utilisateurs s’amusent à recenser des découvertes étranges autour du monde entier. Mais cette fois-ci, le doute subsiste…

Rappelons tout de même qu’en 2019, une île en Sibérie a volontairement été dissimulée par les satellites. En effet, l’île Jeannette appartient à la république de Sakha en Russie, mais fait l’objet de tout un contexte géopolitique particulièrement épineux qui date de plus d’un siècle. Par ailleurs, la fameuse zone 51 reste introuvable tout comme l’ancienne cité antique de Babylone en Irak ou encore, la Corée du Nord.

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail