Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Déconfinement : La grosse boulette d’Emmanuel Macron envers un élève lors de son intervention dans une école !

Publié par Romane le 05 Mai 2020 à 18:28

Le Président Emmanuel Macron s’est rendu dans l’école de Poissy dans les Yvelines pour tenter de rassurer les maires sur la rentrée très contestée après le 11 mai. Le Président a été pris de court par un élève et a fait une grosse boulette.

A lire aussi : Emmanuel Macron : ces 4 erreurs très graves qui ne sont pas passées inaperçues lors de sa visite dans une école !

Emmanuel Macron est arrivé à l’école Pierre de Ronsard dans les Yvelines avec son masque, un beau masque grand public en tissu bleu nuit. Il tente de rassurer les maires sur la rentrée progressive à partir du 11 mai. Il est aussi allé à la rencontrer des quelques élèves présents, dont les parents ont sûrement des obligations professionnelles. Les élèves sont à distance et l’enseignante porte le masque. Sa discussion avec l’un d’eux a fait le buzz.

La boulette d’Emmanuel Macron avec un élève

Pendant sa visite, il a échangé avec ces quelques élèves présents et a tenté de les rassurer. Emmanuel Macron a également rappelé les gestes barrières. Il a pu constater que les enfants étaient bien informés de l’actualité. Emmanuel Macron leur a alors demandé s’ils connaissaient des personnes qui avaient été contaminées par le coronavirus. Un des enfants atteste savoir qu’un chanteur en est décédé mais ne connaît pas son nom. Le Président, ne voyant sûrement pas de qui il s’agit, a demandé maladroitement « Et il va mieux maintenant » . L’enfant a alors répondu : « Non, il est mort » . Un léger froid s’est alors installé et le Président à priori gêné, a simplement ajouté « Oula » .

De nombreux réactions des internautes

La séquence a alors tourné sur Twitter et a fait réagir les internautes. Certains en ont beaucoup rigolé : « Les gamins sont trop forts pour te briser tes effets com« , d’autres ont été agacés de la réaction d’Emmanuel Macron : « Ça reflète sa capacité à gérer la crise » ou « Les gosses m’impressionnent plus que le Président« .

Source : HuffPost

A lire aussi : Déconfinement : la grande annonce d’Anne Hidalgo aux Parisiens !