Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Cet homme parle plus de vingt-quatre langues : comment fait-il ?

Publié par Lou Tabarin le 23 Avr 2022 à 11:23

Vaughn Smith est un humain hors du commun. Ce nettoyeur de tapis américain est aussi un génie à ses heures perdues. En effet, il est capable de parler plus de 24 langues.

 

Voilà une particularité que les globe-trotters vont jalouser. Vaughn Smith est hyperpolyglotte, c’est-à-dire qu’il parle plus de quatre langues étrangères. Dans le monde, seule 3% de la population est polyglotte, alors autant vous dire que cet homme est doté d’un super-pouvoir.

Il parle plus de 24 langues étrangères mais ne s’en vante pas

Anglais, français, japonais, nahuatl, serbe… La liste est longue pour énumérer toutes les langues que parle Vaughn Smith. Cet Américain de 46 ans est passionné par les cultures étrangères. Issu d’une famille modeste, il exerce le métier de nettoyeur de tapis dans le Maryland. Lorsqu’on lui demande combien de langues il parle, Vaughn Smith ne sait jamais quoi répondre. Jessica Contrera, journaliste au sein du Washington Post, explique qu’il existe des nuances dans l’apprentissage d’une langue.

Elle a divisé en cinq les facultés de Vaughn Smith selon son niveau. Il parle huit langues couramment : anglais, espagnol, bulgare, tchèque, portugais, roumain, russe et slovaque. Vaughn sait tenir une conversation dans six langues et a un niveau intermédiaire en dix autres. Enfin, il considère avoir un niveau basique dans dix-neuf langues, et raconte qu’il apprend actuellement quatre dialectes.

Malgré ces prouesses, Vaughn Smith reste un homme humble. Il raconte que cette lubie lui vient de son enfance. À l’école, il n’écoutait pas en classe et était uniquement préoccupé par l’apprentissage des langues. Au lycée, il a profité de la compagnie d’élèves étrangers pour apprendre le portugais, le roumain et l’amharique (langue parlée en Éthiopie).

Les secrets de son incroyable cerveau

Intrigués par sa faculté hors du commun, des scientifiques ont voulu savoir comment Vaughn Smith arrivait à assimiler si rapidement des langues étrangères. Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) s’est alors penché sur son cas. En comparant les images de son cerveau à ceux de Jessica Contrera, qui est unilingue, les chercheurs ont démontré que les zones de son cerveau consacrées au langage étaient différentes.

La journaliste indique que « les zones du cerveau de Vaughn consacrées au langage étaient beaucoup plus petites et calmes que les miennes. Même quand nous étions en train de lire les mêmes mots en anglais. J’utilise beaucoup plus mon cerveau et je fais beaucoup plus d’efforts que lui, même en anglais«  .

Vaugh Smith sait jongler avec les langues et switcher son cerveau en un instant. La science tente de déchiffrer tous les secrets des personnes polyglottes, pour savoir si cette faculté peut être innée chez certains individus. Ravi d’en savoir plus son atypie, il ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin et compte perfectionner son lituanien.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.