Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Inspiré par Marilyn Monroe, ce Français prévoit encore de multiples opérations pour lui ressembler (VIDEO avant/après)

Publié par Nicolas F le 01 Fév 2018 à 12:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Publicité

Cyril Roux, 32 ans, est un Français qui n’a pas de limites. Il a attiré l’attention des médias pour son goût immodéré pour la chirurgie esthétique. Le jeune homme a déjà subi une vingtaine de procédures, pour ressembler à… Marilyn Monroe. Il faut avouer qu’on cherche encore la ressemblance. Regardez la vidéo pour observer sa transformation !

 

Il a une passion pour les lèvres gonflées

Publicité

Cyril Roux, un Toulonnais, a déjà dépensé 4 000 euros en fillers, des injections de produits qui font gonfler les lèvres. Il recommence ses injections, qui s’estompent au fil du temps, tous les deux mois. Selon lui, ses opérations lui permettent de paraître plus jeune et de ressembler à Marilyn Monroe.

 

Il se moque du regard des autres

Publicité

Cyril a déjà subi 20 opérations en 18 mois et attend de se faire opérer du nez, du menton et veut des implants dans les joues. Son physique ne passe pas inaperçu, et il avoue attirer les regards et les moqueries en rue, mais pour lui, ça n’a pas d’importance. Il est fier de son apparence. « À 26 ans, j’ai fait ma première procédure. Il s’agissait d’une séance de Botox, que j’ai appréciée et que j’ai voulu recommencer. J’ai déjà dépensé 4 000 euros pour mes lèvres et 5 700 euros de procédures, au total. »

Abonnez vous à la Newsletter TDN

 

Il est fier de son apparence plastique

Publicité

Pour le moment, il est en train de faire des économies pour se payer une rhinoplastie en Tunisie. Il recherche 2 300 euros pour cette procédure. « Je suis fier d’être un homme en plastique et je vais continuer à la faire. Et en ce qui concerne les gens qui me regardent et me jugent, je m’en fous. Au final, la beauté est très importante à nos yeux, et non pour les autres ».

Crédits : Cyril Roux/mediadrumworld