Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Le tueur à gages qu’elle a engagé pour exécuter son mari n’était pas réellement un tueur à gages…

Publié par Jonathan D'Amicis le 11 Juil 2013 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quand certaines simulent une prise d’otages pour rompre avec leur copain, d’autres décident carrément d’engager un tueur à gages pour s’en débarrasser. C’est ce qu’a fait Julia Merfeld, une jeune Américaine de 21 ans. Sauf que le tueur qu’elle a engagé n’était pas réellement ce à quoi elle s’attendait…

268012954001_2533433814001_vs-51dab156e4b0cd5153f9f377-1471890474001

Julia Merfeld, une jeune Américaine de 21 ans, était bien décidée à toucher l’assurance-vie de son mari de 400 000 $. Pour s’occuper du sal boulot, la jeune femme a fait appel à un tueur à gages avec qui elle s’est entretenue à deux reprises dans la voiture de celui-ci pour discuter des modalités du contrat. Sauf que la personne à qui elle s’adressait durant ces deux entretiens n’était pas un tueur à gages, c’était un inspecteur de police.

En entendant le plan macabre de la jeune femme, un de ses collègues a prévenu les autorités. La police a alors pu profiter de ses entretiens pour avoir un maximum de choses sur les intentions de Julia Merfeld. Pour avoir un maximum de preuves, les entretiens ont été filmés en caméra cachée :

https://www.youtube.com/watch?v=Ix-hNxr9yp4

Dans cette vidéo on voit Julia Merfeld parler de l’assassinat de son mari avec une décontraction déconcertante, la jeune femme s’autorise même à sourire. Pourtant elle parle du meurtre du père de ces deux enfants… malgré son horrible intention, elle demande au tueur de ne pas le faire souffrir. Alors il lui propose de le tuer d’une une balle dans la tête ? Julia répond un simple « ok » en acquiescent sans aucune animosité.

Finalement, elle est arrêtée à la fin du second entretien et encoure la prison à vie. Elle connaîtra la sentence de son jugement le 30 juillet prochain.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.