Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

À l’échographie, les médecins ont annoncé une terrible nouvelle à cette mère porteuse… Mais la décision qu’elle a prise a choqué tout le monde…

Publié par Notre Rédaction le 28 Oct 2016 à 15:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Keston Ott-Dahl et sa femme Andrea s’aiment et ont deux enfants. En tant que couple lesbien, elles comprennent facilement la détresse des couples qui ne peuvent pas avoir d’enfants. C’est pour cela que Keston a décidé de devenir mère porteuse pour aider des couples qui n’arrivaient pas à donner la vie.

Publicité

 

Alors qu’elle passait une échographie en tant que mère porteuse, les médecins ont vu sur l’échographie une anomalie sur le bébé… Il était atteint du syndrome de Down et allait certainement être sourd ou aveugle. Les risques d’autisme étaient assez élevés… Les médecins ne savaient même pas si l’enfant allait survivre. Le couple qui avait fait appel à Keston se désengagea immédiatement et lui demanda d’avorter. Pour Keston ce fut le choc, elle ne pouvait pas se résoudre à interrompre sa grossesse… Un sentiment inexpliqué l’habitait… Elle était convaincue que cet enfant allait vivre et qu’elle pourrait avoir une vie presque normale. Elle ferait tout pour. Andrea et elle décidèrent alors que cet enfant serait le leur, leur troisième enfant…

 

Publicité

Quand la petite Delaney est venue au monde, elle a bluffé tous les médecins… Au bout de 5 jours seulement, elle a pu rentrer chez elle avec ses mamans. Elle a subi très vite une série de tests très durs pour un nouveau né mais son état s’avérait « étonnamment » bon…. Son développement psychomoteur se déroula à merveille et Delaney était même en avance pour son âge sur certaines choses.

 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Keston et Andrea sont conscientes de la chance qu’elles ont… Delaney aurait pu avoir de nombreux problèmes de santé. Elles sont heureuses d’avoir « pris le risque » de mener cette grossesse à terme mais ne font surtout pas la morale à ceux qui auraient décidé de faire autrement. C’est une décision personnelle qui ne regarde que les intéressés, leurs ressentiments et leurs vies.

Publicité
k6

 

k11

 

k7

 

Publicité
k13

 

k2

 

k3

 

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité
k4

 

k1

 

k10

 

Publicité
k14

 

k5

 

k8

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.