Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Nantes : les chauffeurs de bus n’ont pas le droit de porter de bermudas pendant la canicule, ils ont donc décidé de travailler… en jupe !

Publié par Notre Rédaction le 21 Juin 2017 à 15:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail


Une façon ingénieuse et drôle de protester !

La suite après cette publicité

Il y a parfois dans le monde de l’entreprise des décisions si absurdes qu’elles ne peuvent apporter que des réponses absurdes elles aussi. En effet, comme vous avez du le remarquer depuis quelques jours…il fait chaud ! Mais genre pas un peu mais vraiment beaucoup ! On s’habille donc en conséquence. De façon légère tout en restant dans la correction. Je suis actuellement en tee-shirt et en short dans mon bureau et je peux vous jurer que personne n’a pris ça comme un attentat à la pudeur.

 

De façon tout à fait logique, les chauffeurs de bus Nantais ont demandé à leur direction l’autorisation de porter des bermudas ou des pantacourts. Une demande bien légitime selon toute personne sensée et saine d’esprit et pourtant, cette demande leur a été refusée.

La suite après cette publicité

 

Qu’à cela ne tienne, s’ils ne peuvent pas porter de bermudas, ils porteront un vêtement autorisé pour leur collègues féminines : la jupe ! En voilà une bonne idée !

 

La suite après cette publicité

Gabriel Magner, délégué syndical, s’est confié à Presse Océan : « Les bureaux des décideurs de la SEMITAN sont climatisés, ce qui n’est pas le cas de la majorité des véhicules de la SEMITAN. Passer 7 h 20 dans un véhicule à 50°, ce n’est pas évident. Au-delà de 30°, la direction pourrait déclencher un plan chaleur et autoriser les conducteurs à porter le bermuda. C’est une revendication que nous portons depuis 2013. « 

 

Un conducteur explique sur France Info : « Des conducteurs avaient déjà fait ça en Suède et ça avait fonctionné. On tente aussi notre chance. On ne comprend pas cette interdiction : quand on conduit, on est assis, les usagers ne le verraient même pas ! On ne demande pas à pouvoir mettre n’importe quoi, il faut bien sûr que ce soit aux couleurs règlementaires. Mais c’est important, car même si ça ne concerne que quelques jours dans l’année, ces jours-là, on souffre énormément. »

La suite après cette publicité

 

On espère en tout cas que leurs revendications porteront leurs fruits car on ne voit pas bien ce qu’il y a de choquant à voir un conducteur de bus en bermudas…

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.