Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Un portefeuille retrouve son propriétaire au bout de 60 ans

Publié par Mélaine le 17 Nov 2018 à 23:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nous sommes tous friands des Happy End. Et tout autant des histoires insolites. Alors forcément, celle de ce portefeuille qui retrouve son foyer à l’autre bout de la France au bout de 60 ans, on vous la partage !

Un portefeuille égaré, oublié et retrouvé

C’est au beau milieu d’un restaurant parisien que l’histoire commence. Il y a 5 ans, Christian, directeur de salle du restaurant Le Grand Véfour tombe, complètement par hasard, sur un portefeuille. Il semble avoir été oublié dans un soupirail de l’établissement.

 

Un coup d’œil furtif permet à Christian de comprendre qu’il ne date pas d’hier. Le portefeuille contient des documents qui semblent être là depuis plusieurs décennies. Tous ont jaunis. Espérant que son propriétaire viendra le rechercher, il laisse le portefeuille dans un tiroir … et fini par l’oublier.

 

C’est seulement le 29 octobre dernier que Christian le retrouve. C’est le jour de son départ à la retraite et, en rangeant ses papiers, il retombe sur ce portefeuille. C’est alors qu’il décide de s’en remettre aux réseaux sociaux.

 

Facebook et le portefeuille perdu

C’est sur Facebook que Christian décide de partager quelques photos et quelques papiers que contient le portefeuille. Tout ce qu’il a comme données, c’est un nom. Celui de Emile Saffioti. Il sait, grâce au passeport, que l’homme est né en 1929 et réside à Cannes.

Merci à tous pour votre communication et pour une Happy End de cette aventure, le tout en 5 jours, et 1000 partages…

Publiée par Christian David sur Vendredi 2 novembre 2018

 

Emus, les internautes partagent en masse son message. Jusqu’à ce qu’un certain Eric tombe sur la publication. Il contacte Christian et le remercie « c’est le portefeuille de mon père ».

 

Portefeuille d’un monsieur, décédé depuis. Et un portefeuille dont le propriétaire devait se rappeler puisqu’il avait déjà expliqué à ses enfants qu’un jour il avait du perdre son portefeuille à Paris. Il contenait quelques photos de famille, une attestation et un ticket de métro qu’il n’avait jamais pu, de fait, composter.

 

Le portefeuille est retourné à la famille. Perdu pendant 60 ans, en 5 jours seulement, il aura retrouvé son foyer.