Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Ce site norvégien utilise une astuce pas banale pour obliger les lecteurs à lire un article entièrement avant de poster le moindre commentaire

Publié par Charlene le 19 Mar 2017 à 15:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà une idée pas bête du tout, un peu contraignante, certes, mais vraiment brillante. En effet, le site norvégien NRKbeta (site d’actu high-tech) impose à ses lecteurs de lire un article en entier avant de poster le moindre commentaire. On sait tous à quel point les internautes aiment se lâcher après avoir lu un article. Ils sont là, pépouze, bien planqués derrière leur clavier, alors c’est la fête. Ils disent des choses qu’ils ne diraient jamais en public ou lors d’une discussion entre amis ou en famille. Cela peut d’ailleurs être pour des raisons toutes aussi différentes les unes que les autres. Et quoi qu’il en soit, ce n’est jamais agréable pour celui qui a rédigé l’article de lire ensuite un commentaire inapproprié.

site norvégien

J’entends par là, le commentaire vulgaire, le commentaire à côté de la plaque, le commentaire fermé d’esprit, le commentaire sans aucune valeur, ou encore celui qui croît tout savoir mieux que tout le monde. Tout tout tout vous saurez tout sur le zizi, le petit, le grand, le dur… Pardon, petit rechute. Cela dit je pense que tous les rédacteurs du monde s’accorderont à dire que le commentaire sans argument est particulièrement irritant. Probablement plus que tous les autres, qu’on remet en général sur le dos d’une petite panne intellectuelle. Enfin BREF ! En clair, l’idée de NRKbeta n’est pas de rendre l’internaute poli (faudrait pas non plus pousser mamie dans les orties), mais simplement de favoriser les débats constructifs et utiles. Bien qu’il ne faille pas généraliser et mettre tous les internautes dans le même panier. On est bien d’accord.

 

Et comme l’indique d’ailleurs Marius Arnesen, le rédacteur en chef du site, l’idée est à considérer comme le désamorçage d’une bombe. Vous l’aurez compris, l’internaute est la bombe. Et s’il tombe sur un paragraphe de l’article qui ne lui plaît pas, c’est un peu comme s’il prenait feu. Il se rue sur son clavier, qu’il utilise alors comme un punching ball, sans avoir réellement lu l’intégralité du contenu. C’est ce qu’on appelle plus communément les trolls. Donc concrètement, comment savoir si un internaute a bien lu notre sujet (même en diagonal) ? Eh bien tout simplement, en lui soumettant un petit questionnaire sur l’article. Par exemple ici, pour être sûre que vous avez bien lu mes bêtises, je pourrais vous demander ceci :

 

1. Quel est le nom du site qui a mis en place cette mesure ?

2. Comment s’appelle le rédacteur en chef du site web ?

3. Pourquoi le site souhaite-t-il obliger les lecteurs à lire l’article en entier avant de commenter ?

 

Et là, je sais que si vous répondez à ces trois questions correctement, vous avez compris le sujet. Vous serez donc plus à même de donner une réponse éclairée. Elle peut être méchante et blessante, certes, mais elle n’en restera pas moins réfléchie. Enfin, espérons-le. Voilà la raison d’une telle mesure de la part du site NRKbeta. Bon par contre, c’est un peu chiant comme méthode. Et impossible de vérifier l’efficacité de la chose en plus. Disons qu’en tout cas, l’initiative est plutôt bonne, selon mon point de vue.

 

Et du vôtre ?

Crédit photo / photo à la une : © Universal Pictures
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0