Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vous pensiez que cela ferait votre bonheur mais en fait, cela rend plus malheureux que le divorce ou la perte d’un emploi…

Publié par La Rédaction le 21 Août 2015 à 11:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Selon une étude récente, être parent aurait un effet plus négatif sur le bonheur que le chômage ou le divorce. Cette conclusion plutôt inquiétante est le résultat d’une étude récente réalisée auprès de 2016 jeunes parents allemands.

 

Chez ces parents participant au test, il s’avère que le niveau de bonheur était plus élevé avant la naissance de leur premier enfant. Ce constat est même alarmant si l’on sait que cette baisse de moral est supérieure à celle des couples ayant subi un divorce ou la perte d’un emploi !

 

Cette étude permet de comprendre l’écart qui existe entre le nombre d’enfant désiré par les couples et celui qu’ils ont réellement. Cet écart s’explique par trois raisons principales : les mères craignent l’impact de la grossesse sur leur travail, les pères s’inquiètent pour leur santé mais surtout c’est l’épuisement qui est évoqué le plus souvent.

 

Cette nouvelle étude met en évidence le problème de baisse de natalité que connait l’Allemagne depuis plusieurs années. En effet, si cette dénatalité se confirme, l’Allemagne aura perdu 15 millions d‘habitants en 2060 et constatera le vieillissement de sa population. Cette situation aura un impact sur l’économie et le marché du travail et les résultats de cette étude ne donnent pas vraiment de perspectives optimistes pour l’avenir.

 triste

Découvrez aussi : un tiers des couples se séparent à cause de ça

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail