Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Alain Delon, inconsolable depuis la mort de Mireille Darc : « elle était la femme de ma vie… »

Publié par Charlene le 31 Août 2017 à 11:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mireille Darc s’est éteinte à 79 ans

La suite après cette publicité

Mireille Darc est décédée ce lundi 28 août 2017 à l’âge de 79 ans. Elle était mariée à Pascal Desprez. Mais elle avait eu un autre amour dans sa vie… Alain Delon. Les deux ont vécu une belle romance qui aura duré pas moins de 15 ans. Leur chemin a fini par se séparer, car Mireille Darc devait éviter de concevoir un enfant. Atteinte d’une malformation cardiaque, il ne fallait pas qu’elle tombe enceinte. Le désir d’Alain Delon d’avoir d’autres enfants a été trop fort. Il a fini par la quitter pour Anne Parillaud. Mais Delon et Darc restèrent de très bon amis. Malheureusement, son souffle au cœur aura causé de nombreux problèmes de santé à Mireille. Elle a déjà fait plusieurs attaques cérébrales. Et ces dernières semaines, elle était au plus mal.

La suite après cette vidéo

mireille darc et alain delon

« Nous avions tout, et elle était tout pour moi… »

La suite après cette publicité

Son mari, Pascal, et son premier amour, Alain, étaient tous deux à son chevet et lui auront tenu la main jusqu’à la fin. Une perte qu’Alain Delon ne supporte pas, lui qui la considérait comme « la femme de sa vie ». Voici ce que l’acteur a déclaré au sujet de son amour perdu. « Nous avons été tellement heureux tous les deux, et heureux de tout… Nous avions tout, et elle représentait tout pour moi. Nous aimions le fait d’être acteurs tous les deux et de jouer ensemble, mais si nous avions été coiffeurs, nous aurions vécu le même bonheur, pourvu que nous ayons été ensemble. Elle était ma moitié. On ne se posait aucune question, on se complétait ». L’acteur a fini par déclarer qu’au moins, elle ne souffrait plus. Mais que sans elle, il pouvait désormais partir lui aussi…

Crédit photo / photo à la une : Benjamin Auger

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.