Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Amanda Lear balance du lourd sur son ex, Dali !

Publié par Déborah Attias le 21 Juin 2023 à 9:41

Quelle mouche a piqué Amanda Lear ? Déterminée à se confier à Audrey Crespo-Mara, elle va choquer les téléspectateurs de 7 à 8 !

Une personnalité haute en couleur

Depuis plusieurs décennies, Amanda Lear titille la curiosité de ses fans. Laissant courir les rumeurs, elle les balaie régulièrement d’un revers de la main. En effet, avec sa voix rauque, ses détracteurs sous-entendent un changement de genre. À l’inverse de Sheila, elle rigole de cette ambigüité. Sauf qu’avec sa taille de guêpe et ses tenues ultra-féminines, elle leur fait un joli pied de nez. Elle n’est pas née celle qui pourra la détrôner de son piédestal.

De son côté, Salvator Dali a eu un coup de cœur pour Amanda Lear. Durant les années soixante, il prend cette étudiante des Beaux-Arts sous son aile. Devenue sa muse, elle lui doit une fière chandelle. C’est l’évidence, le peintre a contribué à sa manière à façonner sa réputation.

En parcourant la presse de l’époque, on constate que le couple fait jaser. Et pour cause, marié à Gala, Salvator Dali ne cache pas sa complicité fusionnelle avec sa muse Amanda Lear. Presque 35 ans après la mort de l’artiste, la concernée accepte de revenir sur cette relation pas comme les autres.

Que se passe-t-il quand les lumières sont éteintes ? Amanda Lear a-t-elle l’accord de Gala ou bien joue-t-elle sur les deux tableaux ? Émoustillée par ce genre de ragots croustillants, elle va rétablir la vérité à qui veut l’entendre ou bien la lire. Accrochez-vous, bouclez votre ceinture, on rend dans une zone de turbulences !

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Et là, pour Amanda Lear, tout bascule !

Sentant qu’elle ne pourra pas se défiler, Amanda Lear prend son courage à deux mains et balance. « Dali était impuissant donc il n’y avait pas de sexe du tout et ce qui l’intéressait, c’était d’avoir une jeune muse. Il a besoin de cette présence. »

Maintenant que la lumière est faite sur l’aspect intime, Amanda Lear grave ce sage conseil de mentor dans son esprit. Précurseur sur son époque, ce dernier lui aurait souvent répété ce qu’il considère comme étant « la règle de base (…) si vous voulez que l’on parle de vous, il faut provoquer les gens. Et en fait, c’était une école pour devenir célèbre. » Certains devraient en prendre de la graine !

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a respecté le mode opératoire à la lettre. Bien loin des influenceuses de pacotille du second millénaire, Amanda Lear intrigue toujours autant. Aujourd’hui, elle habite à des kilomètres de la morosité ambiante. Du reste, à l’abri du besoin financier, il est hors de question d’échanger ses chats contre la compagnie d’un homme de passage.

Avec des paillettes dans les yeux, Amanda Lear sait bien qu’elle possède tous les bons ingrédients pour continuer de captiver la gent masculine. « Je ne drague pas du tout. Ce sont eux qui viennent vers moi”. Par contre, à l’aide d’une jolie métaphore, elle préfère les avertir qu’elle n’ira pas plus loin. Circulez, il n’y a plus rien à voir : » la boutique est fermée. » Message reçu 5 / 5 !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.