Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Jacques Chirac en larmes : ce jour où il a failli perdre celle qu’il aimait par dessus tout

Publié par Leslie le 19 Nov 2019 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jacques Chirac a été follement épris de sa maîtresse Jacqueline Chabridon. A tel point que l’ancien président de la République a fini en pleurs lorsque celle-ci a voulu le quitter.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Jacqueline Chabridon : Qu’est devenue l’ancienne maîtresse de Jacques Chirac ?

Jacques Chirac dévasté par la peur de perdre Jacqueline Chabridon

La suite après cette vidéo

Jacqueline Chabridon a certainement été la femme qu’a le plus aimé Jacques Chirac dans sa vie. Fou amoureux, il était même prêt à divorcer de Bernadette pour vivre son histoire avec sa maîtresse. Mais, un jour, l’ancien président de la République a totalement perdu les pédales en pensant perdre la femme de sa vie.

La suite après cette publicité

Cela s’est déroulé lors d’un voyage en Inde en  janvier 1976. La journaliste y accompagne donc le premier ministre de l’époque, lui-même accompagné par sa femme… Face à cette situation, Jacqueline Chabridon se montre très distante avec son amant. Un comportement qui a meurtri le futur chef de l’Etat qui a décidé d’aller la voir, totalement en pleurs. Cette scène mémorable à été rapporté par Xavier Panon, dans son livre Chirac, quelle histoire, paru en octobre aux éditions de L’Archipel.

Jacques Chirac et Jacqueline Chabridon au début de leur idylle

>>> A lire aussi : Jacques Chirac : le petit surnom qu’il utilisait pour appeler sa maîtresse

Jacques Chirac prêt à tout pour garder sa maîtresse

La suite après cette publicité

Face à elle, Jacques Chirac lui a dit en sanglots : « Tu ne peux pas me quitter, ce n’est pas possible ». Pourtant, Bernadette se trouvait non loin de la scène, mais le premier ministre de l’époque n’a pas pu se retenir.  « Dans l’après-midi, bouleversée par le Taj Mahal, elle a craqué et confié à Jacques Toubon son profond désarroi. Elle a le plus grand mal à assumer sa vie personnelle et cette liaison dévorante avec un Chirac plus heureux auprès d’elle que Bernadette. C’est ce qu’il assure », a expliqué Xavier Panon.

La rupture a été très difficile a vivre et à accepter par l’ancien président de la république, survenue deux ans après leur rencontre. « On sait qu’il a souffert de cette rupture avec Jacqueline Chabridon, parce qu’il était réellement très amoureux », a confié Jean Garrigues au magazine Gala.

> Mort de Jacques Chirac : 10 choses que vous ne saviez pas sur l’ancien président de la République

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.