Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Cyril Hanouna : Qui pourrait lui succéder ?

Publié par Lauryn Bikile le 23 Avr 2022 à 9:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 18 avril 2022, Cyril Hanouna s’est confié au micro d’AirZen Radio face à Julie Obispo. Il est revenu sur sa vie d’animateur, producteur télé et radio, mais en a aussi profité pour faire de surprenantes confidences sur son fils Lino. Apparemment, il aurait toutes les compétences requises pour avoir une carrière prometteuse dans les médiasDécouvrez ses propos ci-dessous.

 

Lino, prêt à succéder à son père Cyril Hanouna ?

 

Cyril Hanouna et son fils Lino

Cyril Hanouna est sans conteste, l’un des animateurs emblématiques de la télévision. Chaque semaine, Touche Pas à Mon Poste comptabilise de magnifiques audiences et permet de faire rayonner C8. Étant un animateur polyvalent, il ne s’est pas arrêté à une seule émission et a donc voulu se diversifier. On a notamment pu le remarquer avec l’arrivée de son nouveau show Face à Baba, qui a littéralement cartonné !

De plus, en cette période de présidentielle, le compagnon supposé de Kelly Vedovelli, a eu la chance de pouvoir y recevoir de très nombreux candidats tels que Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen ou encore Eric Zemmour.

Papa de deux magnifiques enfants nommés Bianca et Lino, de temps en temps, le célèbre animateur n’hésite pas à ramener ce dernier sur le plateau de Touche Pas à Mon poste, et au micro d’AirZen Radio, il a même affirmé que les apparitions de son fils étaient souvent très remarquées : « Il vient très souvent (dans C’est que du kiff) et puis à la pub, il prend le micro, il fait des petits shows. De toute façon, il veut devenir animateur je pense. Pour l’instant, c’est ce qu’il a envie de faire, il est à fond, mais il est bon » , a confié Cyril Hanouna avec beaucoup de fierté.

Avant de continuer : « Il est très drôle, je sens qu’il a le truc […] Il sort des vannes qu’à son âge, je n’aurais pas sorties. Il vanne tout le monde, il est marrant, mais il est très gentil » .

L’animateur vedette en a profité pour revenir sur l’éducation de ses enfants : « Moi, je suis un peu leur pote. On ne se lâche pas. On est tout le temps ensemble, tout le temps au téléphone et c’est vrai que je suis plus un pote qu’un père, mais j’ai l’impression que ça marche bien. Ils me disent plus de choses, j’ai l’impression qu’ils arrivent bien à se confier » .

Avant d’évoquer celle qui est son ex-femme et la mère de ses enfants, Émilie : « Leur maman est extraordinaire. Elle fait les deux. Elle a l’autorité, mais elle est aussi très copine avec eux et c’est grâce à elle, comme elle les cadre bien que je peux encore plus m’amuser avec eux […] Je pense qu’ils sont heureux » .

 

 

« J’ai extrêmement peur pour mes enfants »

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyril Hanouna (@cyrilhanouna)

 

Bien que Cyril Hanouna sente que son fils cadet Lino a vraiment l’âme d’un grand animateur, pour l’instant, il préfère tout de même ne pas trop exposer ses enfants que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les médias.

C’est notamment lorsqu’il avait reçu Satine Wallé sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, qui expliquait avoir été victime de harcèlement scolaire et de brimades, que la star du PAF avait avoué avoir peur que ses enfants vivent de mauvaises expériences scolaires car il est médiatisé et très souvent au cœur d’un grand nombre de controverses : « Même moi, j’ai extrêmement peur pour mes enfants«  ,avait-il déclaré sur le plateau.

Avant de révéler que ce n’était pas facile d’être l’enfant « d’une personne qui fait de la télévision, qui est extrêmement exposée, ils peuvent avoir des choses parfois en classe » , avait-il continué. Ainsi, il avait avoué demander très souvent à Lino et Bianca s’ils étaient intimidés à l’école ou bien sur Internet. De fait, c’est un papa très attentif et qui affirme être prêt à prendre les décisions permettant à ses deux enfants d’éviter une quelconque mauvaise expérience lors de leur scolarité.

0