Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Mort imminente de Charles III ? Ses funérailles préparées en urgence

Publié par Elodie GD le 27 Avr 2024 à 10:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
Charles III : un intrus arrêté dans le parc du château de Windsor

L’état de Charles III inquiète énormément. Serait-il sur le point de passer l’arme à gauche ? On vous détaille cela sans plus attendre. Il semblerait que les choses soient plus inquiétantes que le Palais ne le laisse supposer. Les jours du roi sont-ils comptés ? Le roi est-il déjà parti en secret ?

La suite après cette publicité

L’annonce de son cancer a eu l’effet d’une bombe. À peine s’est-il installé sur le trône que Charles III fait face à de sérieux problèmes de santé. Atteint d’un cancer, le monarque a annoncé s’écarter un temps de la vie publique pour se concentrer sur sa guérison.

Seulement, quelques semaines après son annonce, il semblerait que son état se dégrade. Vraiment. Un affaiblissement qui induit pour le personnel de Buckingham Palace de se pencher sur l’organisation de funérailles royales… à la hâte. Devons-nous nous attendre à une triste annonce dans les jours à venir ?

La suite après cette publicité

Sommaire :

La suite après cette vidéo
  • Un roi au destin hors du commun
  • Charles III : une fin de vie bouleversée
  • Le plan des funérailles « dépoussiéré » par Buckingham Palace
  • Le protocole de décès
La suite après cette publicité

Un roi au destin hors du commun

Charles III, né Charles Philip Arthur George le 14 novembre 1948, est devenu roi du Royaume-Uni et des autres royaumes du Commonwealth en septembre 2022, succédant à sa mère, la reine Elizabeth II, après son décès. Avant son accession au trône, il était connu sous le titre de prince de Galles, un titre qu’il a porté pendant plus de 70 ans, faisant de lui le plus ancien héritier apparent et prince de Galles de l’histoire britannique.

La suite après cette publicité

Éduqué à la Gordonstoun School en Écosse et au Trinity College de l’université de Cambridge, où il a obtenu un diplôme en histoire, anthropologie et archéologie, Charles a également fréquenté l’Université du pays de Galles. Il a servi dans la Royal Navy et la Royal Air Force dans les années 1970.

charles iii
La suite après cette publicité

Au-delà de ses devoirs royaux, Charles est connu pour son engagement envers diverses causes sociales et environnementales. Il a créé la Prince’s Trust en 1976, une organisation qui soutient les jeunes défavorisés. Il s’est également exprimé publiquement sur des sujets comme le changement climatique et l’architecture durable, souvent avec des opinions qui, à l’époque, étaient considérées comme avant-gardistes.

Charles a été marié à Lady Diana Spencer de 1981 jusqu’à leur divorce en 1996. Ils ont eu deux fils ensemble, les princes William et Harry. Après la mort tragique de Diana en 1997, Charles s’est remarié en 2005 avec Camilla Parker Bowles, qui a pris le titre de reine consort lors de son accession au trône.

La suite après cette publicité

Comme roi, Charles III a promis de poursuivre les traditions de service et de dévouement exemplifiées par sa mère, tout en adaptant la monarchie aux réalités du 21e siècle. Il est également le chef symbolique de l’Église d’Angleterre, un rôle qui comprend des responsabilités spirituelles et cérémonielles.

La suite après cette publicité

prince charles sort silence cancer pere Charles III atteint d’un cancer : son fils William sort du silence Charles III atteint d’un cancer : son fils William sort du silence

Charles III : une fin de vie bouleversée

La suite après cette publicité

Charles III au plus mal ? Difficile à dire, car depuis l’annonce de son cancer, le monarque se fait discret. Un choix compréhensible pour ses sujets, qui l’encouragent à se concentrer sur sa santé. Désormais, c’est donc sur son épouse la reine Camilla et sur son fils aîné, William, que pèsent les responsabilités du souverain.

Charles III atteint d'un cancer
La suite après cette publicité

Ce dernier qui doit en plus faire face à une terrible épreuve dans son couple. Pour cause, sa femme Kate est, elle aussi, atteinte d’un cancer. Une triste nouvelle dévoilée alors même que médias et internautes se lançaient dans des spéculations de plus en plus hasardeuses.

Parmi elles, une théorie du complot laissant entendre que la femme du prince serait en réalité décédée… Son lourd secret révélé, Kate peut maintenant s’attaquer au cancer. Un processus long, mais surtout difficile durant lequel elle aura besoin du soutien indéfectible de ses proches.

La suite après cette publicité

Bref, la santé de la famille royale n’est pas au beau fixe. Mais alors que les nouvelles se font rares autour de la maladie de Charles III, de récents changements mettent la puce à l’oreille.

Charles III au plus mal : son plan de funérailles dépoussiéré
La suite après cette publicité

Charles III : les grilles de Buckingham Palace enfoncées par un automobiliste Charles III menacé : un automobiliste enfonce les grilles de Buckingham Palace Charles III menacé : un automobiliste enfonce les grilles de Buckingham Palace

Le plan des funérailles « dépoussiéré » par Buckingham Palace

La suite après cette publicité

Selon les médias britanniques, si l’entourage du roi est optimiste, les nouvelles ne sont pas bonnes. La santé de Charles III ne cesse de se détériorer, ce qui n’augure rien de bon. Très récemment, l’opération « Menai Bridge » aurait même été remise au goût du jour. Mais quelle est-elle ?

Il s’agit tout simplement du plan de funérailles du souverain. Celui de la reine Elizabeth II avait été baptisé « London Bridge » et déclenché le 8 septembre 2022. Les plans de funérailles des souverains sont bien rodés. Pensés au millimètre près, ils s’étendent sur plusieurs jours et se doivent d’être respectés par tous les protagonistes.

La suite après cette publicité

L’opération London Bridge était le nom de code désignant le plan détaillé pour les procédures à suivre immédiatement après le décès de la reine Élisabeth II du Royaume-Uni. Ce plan comprenait tous les aspects liés à l’annonce de son décès, les dix jours de deuil national qui suivraient, ainsi que les détails de ses funérailles nationales.

L’opération a été conçue pour la première fois dans les années 1960 et a été régulièrement mise à jour au fil des ans pour tenir compte des changements dans la société, la technologie, et les protocoles politiques. L’objectif principal était de s’assurer que tout se déroulait de manière ordonnée et respectueuse, reflétant la stature et le service de la reine à son pays et au Commonwealth.

La suite après cette publicité

Les principaux éléments de l’opération London Bridge incluaient :

  1. Notification et annonce : La nouvelle du décès de la reine devait être communiquée de manière codée aux Premiers ministres du Commonwealth et aux autres chefs d’État avant une annonce publique.
  2. Médias et communications : Un plan détaillé pour informer les médias avec des annonces prédéfinies et coordonnées.
  3. Cérémonies et protocoles : Cela comprenait tout, des arrangements pour la veille de la dépouille de la reine à Westminster Hall, aux détails de la procession funèbre et de la cérémonie d’inhumation.
  4. Participation publique : Des plans pour permettre au public de rendre hommage, y compris des livres de condoléances et des lieux de recueillement.
  5. Transition monarchique : L’opération comprenait également des plans pour l’ascension du nouveau monarque, le roi Charles III, y compris la proclamation et l’engagement envers le royaume.

L’opération London Bridge s’est mise en action à la suite du décès de la reine Élisabeth II le 8 septembre 2022, conduisant à une période de deuil national et à ses funérailles le 19 septembre 2022.

La suite après cette publicité

Le protocole de décès

La suite après cette publicité

« Dépoussiérés et récemment remis à jour » selon le média Page Six, ils se déroulent de la manière suivante. Une fois l’opération déclenchée, le prince William deviendra automatiquement roi et Kate Middleton reine consort, comme cela s’est passé pour son père au moment du décès de la reine Elizabeth II. Une prise de fonction qui risque d’occasionner une « anxiété intense » pour le couple.

Puis, plusieurs personnes, dont le Premier ministre, seront informés du décès du roi. Ce n’est qu’ensuite qu’une « notification officielle » sera transmise au public. Après quoi les drapeaux de Whitehall (allée qui relie Trafalgar Square à Parliament Square) seront mis en berne.

La suite après cette publicité
Charles III : un intrus arrêté dans le parc du château de Windsor

Le Premier ministre, Rishi Sunak, prendra alors la parole pour faire une déclaration et annoncera une minute de silence pour la nation durant son allocution. Il rencontrera ensuite le nouveau roi, William, qui devra, lui aussi, prendre la parole pour s’adresser au peuple. Comme son père Charles III avant lui.

La suite après cette publicité

En attendant les funérailles, le cercueil du roi sera exposé dans la salle du trône du Buckingham Palace. Il sera ensuite emmené puis inhumé dans le caveau de la chapelle du roi George IV au château de Windsor. Ce, aux côtés de ses parents, la reine Elizabeth II et Philip Mountbatten.

Charles III : un intrus arrêté dans le parc du château de Windsor Charles III en danger : un intrus repéré dans le château où séjournent le roi et sa f […] Charles III en danger : un intrus repéré dans le château où séjournent le roi et sa famille

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.