Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Patrick Hernandez balance enfin la vérité sur Born to be alive

Publié par Déborah Attias le 22 Juin 2023 à 9:23

Grâce à son refrain et sa mélodie, le tube de Patrick Hernandez fait danser la planète. Plusieurs décennies plus tard, combien vaut-il ?

Les coulisses de Born to be Alive

Qui n’a jamais fredonné Born to be alive nous jette le premier… micro ! En effet, dans un mariage, en discothèque ou tout simplement sous la douche, on l’identifie à ses premières notes. Devenue intemporelle, cette chanson est un modèle. Du reste, plusieurs rumeurs circulent à son sujet. C’est pourquoi, lassé d’entendre tout et son contraire, Patrick Hernandez va remettre les pendules à l’heure.

Tout d’abord, cette fameuse canne est une véritable révolution. À jamais associée à elle, faire un concert sans elle semble inconcevable pour les fans. Ensuite, la légende raconte qu’il a eu l’idée de ce mantra pendant un déjeuner. Écrit sur un coin de la table tel un « hymne de liberté« , Patrick Hernandez ignore encore que ces quatre mots vont changer sa vie ainsi que sa carrière à tout jamais.

Qu’on se le dise, Patrick Hernandez n’est pas seulement la voix de Born to be alive. Comme il l’avoue sur le plateau de TPMP People, il porte « plusieurs casquettes » à la fois, à savoir celles d’ « auteur, compositeur, interprète, éditeur et producteur. »

En découvrant son implication, ses admirateurs comprennent alors de manière tacite qu’il a misé tous ses jetons sur ce petit bijou. Quant à ses détracteurs, ils jalousent le montant des royalties. Face à ses contradictions, Patrick Hernandez s’empare de la perche et botte en touche. C’est parti, accrochez-vous, nous rentrons dans une zone de turbulences !

Un chiffre pharaonique

Presque un demi-siècle après sa mise sur le marché, la recette de Born to be alive fonctionne à merveille. De son propre aveu, Patrick Hernandez aurait touché « 20 millions d’euros bruts ». Face aux regards ahuris des chroniqueurs de TPMP People, il va donner quelques éléments d’explication. C’est l’évidence, aucun mélomane ne ressortira indemne de cette expérience.

S’il devait résumer, Patrick Hernandez perçoit « entre 800 et 1 500 euros par jour« . Évoquant les impôts et autres taxes de manière métaphorique, il persiste et signe. Tout cet argent ne dort pas sur un compte à l’étranger et encore moins « dans ses poches ».

Par contre, il y a quelque chose qui ne change pas. Ravi d’avoir contribué à la naissance de « un cas d’école« , Patrick Hernandez n’est pas du genre à fanfaronner. Contrairement à d’autres artistes de sa génération, l’argent ne lui a jamais brûlé les doigts. En gros, il n’a jamais pris la grosse tête. Preuve étant, quand on l’appelle pour un concert ou une émission de télé, il répond toujours présent !

Si vous rêvez d’applaudir Patrick Hernandez sur scène, nous vous conseillons de réserver une place pour le concert Stars 80 encore ! Véritable phénomène, la tournée affiche d’ores et déjà complet dans plusieurs villes de France. C’est l’évidence, la joyeuse bande de joyeux lurons met le feu partout où elle passe ! Vous l’avez compris, si vous souhaitez vous changer les idées, ce spectacle, c’est l’endroit où il faut impérativement être.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.