Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Virginie Efira (47 ans) sans filtre sur sa vie intime : « J’ai toujours été nulle en…

Publié par Andri R le 09 Juil 2024 à 15:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les fans de Virginie Efira savent tous à quel point elle adore se mettre sous les feux des projecteurs. Elle évoque le rythme de son quotidien, ses émotions et même des sujets sensibles lors de ses interviews. Cette fois-ci, au micro de Marie-Claire, elle raconte comment veut retrouver la forme après la naissance de son deuxième enfant.

La suite après cette publicité

Focus sur la carrière étonnante de Virginie Efira !

Bien avant son parcours dans le 7e art, Virginie Efira a gravi les échelons du petit écran. Au milieu des années 2000, elle a commencé sa carrière chez M6, en animant l’émission « Nouvelle Star ». Un franc succès qui lui ouvre les portes du cinéma français.

Une des premières œuvres où on l’a vue s’intitule 20 ans d’écart. Ce film, devenu culte grâce à son script qui sort du lot, la propulse au rang des meilleures actrices de la décennie. Des années plus tard, elle obtient finalement une belle récompense pour ses efforts. En effet, elle vient de gagner son premier César !

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Aujourd’hui, l’actrice est toujours aussi ouverte quand il s’agit de parler de sa vie privée. Parmi ses sujets préférés se trouvent sa relation avec Niels Schneider, ou encore sa maternité. L’année dernière a effectivement été riche en événements pour Virginie Efira ! En plus de son César, le ciel lui a également donné un enfant en guise de cadeau. Maintenant, elle se confie sur la manière dont elle compte bien « se retrouver », comme elle le dit.

virginie-efira-rapport-image-confidence « Trop de seins, trop de jambes » : Virginie Efira très complexée, elle est dure avec […] « Trop de seins, trop de jambes » : Virginie Efira très complexée, elle est dure avec son image

La suite après cette publicité

Une routine de vie bien définie !

Comme toute autre personne voulant perdre du poids, Virginie Efira a commencé avec les activités physiques. Et ce, même si elle avoue qu’elle déteste le faire ! De toute évidence, elle est bien décidée à retrouver sa silhouette d’avant sa grossesse.

Toujours dans les colonnes de Marie-Claire, elle déclare : « J’ai toujours été nulle en sport. Je n’ai jamais trouvé l’activité qui me plaît. Heureusement, j’ai un coach intelligent et drôle, qui connait très bien le corps. Grâce à lui, je m’y mets ! ».

La suite après cette publicité

Par ailleurs, Virginie Efira n’apprécie pas non plus les activités en vogue depuis quelques années. Pour elle, la méditation ou le yoga, c’est « pas pour moi, le branchement sur soi en permanence me semble un peu angoissant ». Néanmoins, elle suit certains principes qu’elle juge efficaces.

Selon ses dires : « Je fais des choses simples qui fonctionnent et me font sentir bien. Je mange des protéines, des légumes, les féculents le midi uniquement. Et je ne grignote pas entre les repas. Je suis gentille avec moi-même. J’ai quand même pris 17 kilos pendant ma grossesse. L’idée serait que je me retrouve ».

La suite après cette publicité

Yoann Riou -22 kg en 4 mois, la métamorphose spectaculaire de Yoann Riou, de Danse avec les star […] -22 kg en 4 mois, la métamorphose spectaculaire de Yoann Riou, de Danse avec les stars (vidéo)

Le régime de Virginie Efira est-il réellement efficace ?

À en juger par les apparences, on dirait bien que oui ! Aujourd’hui, Virginie Efira n’a rien à envier aux autres femmes de son âge. Mieux, elle a même réussi à donner naissance à un deuxième enfant du haut de ses 46 ans. En outre, les experts en la matière lui donnent quelques conseils, surtout en matière de grignotage entre les repas.

La suite après cette publicité

D’après eux : « Contrairement à la croyance populaire, l’étude a montré que le grignotage n’est pas mauvais pour la santé, à condition qu’il s’agisse d’en-cas sains. Les personnes qui consomment fréquemment des en-cas de bonne qualité, comme des noix et des fruits frais, sont plus susceptibles d’avoir un poids sain que celles qui ne grignotent pas du tout ou qui grignotent des aliments malsains ».

Laurent Ournac évoque sa perte de poids et sa lutte au quotidien pour rester svelte « C’est difficile de voir le corps qu’on ne désirait plus revenir…  […] « C’est difficile de voir le corps qu’on ne désirait plus revenir… » : Laurent Ournac évoque […]

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.