Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Ça m’en touche une sans bouger l’autre » : Emmanuel Macron reprend Chirac, les internautes agacés et moqueurs

Publié par Mia le 13 Juil 2022 à 12:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quand Emmanuel Macron essaie de parler comme Jacques Chirac, « ça fait un flop » , comme le disent si bien certains internautes. Alors qu’il réagissait au scandale Uber files, dans lequel il est impliqué, le président a repris une célèbre phrase de l’ex-chef d’État. Une séquence qui a énervé et fait rire nos tweetos français.

Réaction aux Uber files : Emmanuel Macron cite Jacques Chirac

Accusé dans le cadre du scandale Uber files, Emmanuel Macron a enfin réagi publiquement. Impliqué dans un potentiel « deal » secret avec l’entreprise Uber, facilitant son implantation en France, le président est revenu sur l’affaire. En guise d’explications, celui-ci s’est contenté de reprendre une célèbre phrase d’un de ses « prédécesseurs » , comme il le dit dans cette vidéo.

« Ça m’en touche une sans bouger l’autre » , a ainsi déclaré Emmanuel Macron, en citant l’ex-président français Jacques Chirac. Un président qui, lui aussi, avait été élu « par dépit » face à ce qui était à l’époque Le Front National. La différence entre Jacques Chirac et Emmanuel Macron ? Le premier était quand même très apprécié des Français lors de son mandat. Non pas pour sa politique, mais surtout pour sa façon de parler. Une éloquence et des punchlines qui avaient, au moins, le don de faire rire les citoyens. Cette facette de Chirac était par ailleurs aimée d’un certain Vladimir Poutine. Le président russe a d’ailleurs regretté son remplacement par Nicolas Sarkozy en 2007.

Des phrases cultes de Jacques Chirac restées dans les annales :

« Chirac avait le style de le dire » : les internautes se moquent de lui

Pour le coup, cette déclaration d’Emmanuel Macron, tentant de parler comme Jacques Chirac, n’a pas fait l’unanimité. En réalité, beaucoup d’internautes se sont moqué de l’actuel président après ses explications. Des tweetos dénoncent le fait qu’il n’évoque pas vraiment son implication dans les Uber files. D’autres affirment qu’il n’a pas l’étoffe pour citer du Jacques Chirac. Avec sa popularité en nette baisse, ces réactions d’internautes étaient prévisibles. En voici une petite sélection :

0