Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Marion Maréchal a déjeuné avec un conseiller d’Emmanuel Macron : un repas qui fait polémique !

Publié par Colin le 28 Déc 2020 à 16:45

En octobre dernier, Marion Maréchal et Bruno Roger Petit, le conseiller mémoire d’Emmanuel Macron ont déjeuné ensemble. Depuis cette révélation par Le Monde, le paysage politique français s’enflamme sur Twitter.

Marion

A lire aussi : Marion Maréchal : Elle « ne pense pas » se faire vacciner contre la Covid-19 

Un déjeuner entre Marion Maréchal et un conseiller du président confirmé par les deux camps

Le déjeuner entre un conseiller du président et une figure de l’extrême droite affole la twittosphère. Bruno Roger Petit et Marion Maréchal ont confirmé leur entrevue, « je ne refuse jamais de discuter par principe » , se justifie l’héritière de la famille Le Pen.

Elle a déclaré qu’elle était « curieuse de connaître celui qui s’amusait à me traiter de nazie toutes les deux semaines quand j’étais députée » . De son côté, Bruno Roger Petit a expliqué que c’était « à titre personnel », afin de « savoir ce qu’elle avait à dire et si elle était en résonance avec l’état de l’opinion ».

Une rencontre qui déplaît à La République En Marche

Le parti du président de la République s’insurge de cette rencontre. La co-fondatrice et la trésorière de La République En Marche, Astrid Panosyan a réagi sur Twitter, « Il y a des gens qu’on ne ‘sonde’ pas ‘à titre personnel’, on les combat à titre collectif. Marion Maréchal et toute sa clique en font clairement partie ». Les membres du parti de la majorité sont très critiques vis-à-vis de ce déjeuner comme l’a fait savoir Jean-Michel Mis, député de la Loire : « On ne déjeune pas avec le diable même avec une longue cuillère ». Le Vice-président de l’Assemblée nationale, Hugues Renson cite Jacques Chirac pour exprimer son opinion : « Avec l’extrême droite, on ne discute pas, on ne transige pas. On la combat ». 

A lire aussi : « Je n’ai pas à m’excuser en tant que blanche » : les propos très polémiques de Marion Maréchal peu après la mort de Georges Floyd

Source : RTL