Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Ces deux adeptes de l’alimentation intuitive vont vous convaincre de faire la guerre aux régimes !

Publié par Noémie Penot le 11 Fév 2021 à 16:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Faire la paix avec soi-même. Écouter son corps et ses envies. Voici la philosophie d’Elyane C. et Jeremy Gorskie, alias @elyanec_ et sur @menthe_banane sur Instagram qui prône l’alimentation intuitive.

Publicité
Alimentation intuitive

À lire aussi : Déçu par le burger Chicken Avocado McDonald’s ? Cette recette vous permettra de le préparer maison !

L’alimentation intuitive, qu’est-ce que c’est ?

Elyane C. l’écrit fièrement dans la bio de son compte Instagram : elle est la première en France à être certifiée en alimentation intuitive. Mais qu’est-ce que c’est au juste ? En fait, l’alimentation intuitive se résume en l’adoption d’un principe : les régimes sont à bannir puisqu’on doit être à l’écoute de ce que notre corps nous réclame.

Publicité

C’est en 1995 que l’on a associé ces deux termes pour la première fois. Deux nutritionnistes américaines, Evelyn Tribole et Elyse Resch publient ensemble Intuitive Eating : A Revolutionnary Programm That Works.  L’intuitive eating, ou l’alimentation intuitive, trouve très rapidement des adeptes en France. L’Anti-régime naît, et le psychiatre Dr Gérard Apfeldorfer et le nutritionniste Jean-Philippe Zermati créent le Groupe de réflexion sur l’Obésité et le Surpoids.

Elyane C.

Elyane C. est la première coach française à être certifiée en alimentation intuitive. Elle possède un site internet, ainsi qu’une chaîne Youtube, entièrement dédiés à l’alimentation intuitive.

Menthe banane

Jérémy Gorskie est un diététicien nutritionniste à l’approche holistique basé à Lyon. Spécialiste de l’alimentation intuitive, il a son site internet, ainsi que sa chaîne Youtube.

Publicité

Par pitié, mettons les régimes de côté !

Anti-régime

Parlez-leur de régime et vous verrez bien ce qu’ils vous répondront. Elyane C. vous dira que la seule règle, c’est pas de règles ! Tant qu’il y a des règles externes à notre corps et nos sensations, il s’agit d’un régime. Un régime signifie donc que l’on développe une relation malsaine avec la nourriture. Ne pas écouter ses signaux de fin et de satiété est extrêmement mauvais selon la spécialiste. Selon elle, les sentiments que l’on ressent pendant un régime sont extrêmes et surtout mensongers. Il s’agit soit de la culpabilité, soit d’une intense satisfaction. Dans les deux cas, ils ne conduisent pas à une condition stable.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Dans cet esprit, Jérémy Gorskie conseille de changer son point de vue. Par exemple, au lieu de regretter la bonne pizza quatre fromages que l’on a mangée hier soir, rappelons-nous les bons moments que l’on a pu passer pendant qu’on la dégustait ! De même pour les repas que l’on a consommés pendant les fêtes. Le diététicien nutritionniste nous rassure et nous encourage à profiter des quelques jours de consommation excessive de nourriture et de boissons. En effet, cette derrière a tendance à être très salée, sucrée, et favorise la rétention d’eau. L’impression d’avoir quelques kilos en trop n’est qu’illusoire, puisque le corps se régularise naturellement quelques jours après avoir recommencé à manger la quantité de nourriture habituelle.

Publicité

La lutte contre la grossophobie

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elyane C. (@elyanec_)

Publicité

Elyane C. expose le problème de la grossophobie. Des publications pour alerter sur la haine des personnes en surpoids, il y en a des dizaines. Par exemple, prenons celle juste au-dessus. « Et quand on sait que ce qui impact le plus la santé des personnes grosses n’est ni le manque de sport ni le manque de légumes, mais la stigmatisation, ça donne à réfléchir » .

Publicité

La spécialiste en alimentation évoque le mouvement  « Health At Every Size » (la santé à toute taille), dont une étude sur 19 000 hommes obèses, qui a notamment démontré que ceux qui ont une activité cardio régulière n’ont pas plus de risque de développer une maladie cardio-vasculaire.⁠ En effet, mieux vaut se renseigner davantage avant d’émettre un constat erroné. ⁠

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Publicité

Une publication partagée par Jeremy (@menthe__banane)

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Jérémy Gorskie nous parle de l’acceptation de soi à travers l’alimentation. Cependant, l’acception de soi touche une sphère très large et certains sujets évoqués par ses abonnés lui sont parvenus de manière récurrente. La relation qu’il forme avec sa communauté l’a donc amené à partager quelques-uns de leurs témoignages. Remarques de proches, conseils qu’on n’a jamais demandés, avis dont on se passerait bien. « Tu es trop sensible, tu devrais consulter » , « Tu as essayé roaccutane ? Nan ? Parce que tu devrais » , « Tu devrais penser à avoir un enfant parce que tu as plus de 30 ans » , « Je te préférerais avec plus de formes » , la liste en longue.

Le diététicien nutritionniste rappelle que ces remarques sont intrusives et indélicates, et que sous couvert de bienveillance, on se permet de dire ce que l’on veut. Ce n’est pas comme cela que l’on prend soin de l’autre. Au contraire ! Ces remarques peuvent avoir des effets dévastateurs.

Un bodypositivism qui fait du bien 

Que cela soit sur leur site Internet, sur leur chaîne youtube ou sur leur compte Instagram, les messages positifs, encourageants et rassurants sont en nombre. On a besoin de nous répéter que tout va bien, que non ce n’est pas grave si on mange un gros plat de pâtes au fromage au dîner et que oui tu peux faire du footing tous les matins si ça te chante, mais qu’il ne faut surtout pas en faire si tu n’en as pas envie.

Publicité

Dans le fond, la philosophie d’Elyane C. et de Jérémy Gorskie est clairement rafraîchissante et positive et dans la forme encore plus. Ils rappellent régulièrement à tous ceux qui les suivent de ne jamais essayer de s’accommoder de quelque chose avec lequel ils ne se sentent pas à l’aise.

Évidemment, rien ne vaut un rendez-vous chez un nutritionniste ou un diététicien. Mais si la lecture de cet article vous a évoqué un aspect de votre parcours personnel, ou vous donne envie d’en savoir plus, je vous conseille sans hésitation d’aller suivre ces deux adeptes de l’intuition ! Ou alors procurez-vous le livre d’Elyane C., Toutes les femmes sont en guerre contre la nourriture: L’alimentation intuitive, une approche anti-régime pour ne plus être obsédée par la nourriture, paru en 2018. Cela vous procurera le plus grand des biens.

À lire aussi : Pâtes à la carbonara : la recette 100 % italienne

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.