Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Atteint d’un cancer très rare, il perd définitivement son nez (video)

Publié par Claire JONNIER le 02 Déc 2019 à 13:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En 2015, Stephen White apprend qu’il est atteint d’un cancer très rare. Du coup, il est obligé de subir une série d’interventions chirurgicales de la part des médecins. Et au fur et à mesure, il perd définitivement son nez mais également, ses dents. Découvrez son calvaire dans la vidéo ci-dessous

Publicité

>> À lire aussi : Diagnostiquée à tort d’un cancer du sein, elle subit une ablation de la poitrine et de la chimio pour rien

Un cancer très rare

Publicité

En 2015, la vie de Stephen White bascule. En effet, les médecins lui apprennent qu’il est atteint d’un cancer très rare et qu’il faut impérativement le prendre en charge rapidement. Du coup, il subit une série d’interventions chirurgicales qui lui font perdre son nez et ses dents.

« Quand je me suis réveillé après l’intervention, je n’avais ni dents, ni palais, ni nez, parce qu’ils voyant que le cancer attaquait mon palais et mes gencives. Et ils m’ont enlevé les dents en pensant que le traitement de radiothérapie détruirait l’émail et qu’elles allaient pourrir. Je ne pouvais pas parler parce que mes dents avaient disparu. » Et depuis, il vit un véritable enfer ! « J’effraie mes petits-enfants et quand je sors dans la rue, j’effraie non seulement les enfants, mais tout le monde. Les gens me regardent et traversent la route pour m’éviter. »

>> À lire aussi : Il dévoile les ravages sur son visage après avoir pris de nombreux stéroïdes

Publicité

Un trou béant à la place du nez

« Quand ma fille m’a montré mon visage, avec un gros pansement de sang agrafé sur mon visage, je me suis dit : ‘Voilà ma vie. Je vais être la personne la plus effrayante dans la rue. Les gens penseront que je suis un monstre. » Il faut dire qu’à la suite de ce cancer très rare, les médecins ont été obligés d’entreprendre une série de mesures radicales. Et parmi elles, un trou béant à la place du nez ! « Le cancer est au milieu de mon visage et j’attends toujours un nouveau nez. Si ce n’était pas si visible, je pourrais à nouveau sortir avec quelqu’un. Tout ce que je veux, c’est tomber amoureux »

En plus, il a énormément de mal au quotidien à cause d’une mauvaise vue et évidemment, l’impossibilité de mettre des lunettes. « Avant de me faire opérer les yeux au laser le mois dernier, je ne pouvais pas voir plus loin que le bout de mon bras sans mes lunettes. Je ne pouvais pas mettre mes lunettes parce que je n’avais plus rien pour les poser. À cause de ça, je suis devenu prisonnier dans ma propre maison, ne sortant que la nuit comme un vampire. »

Publicité

 

 

 

Publicité

 

 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN