Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : peut-on être contaminé plusieurs fois par le virus ?

Publié par Salomee le 17 Mar 2020 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Chine et au Japon, plusieurs personnes auraient été contaminées, à plusieurs reprises, par le coronavirus. Mais les spécialistes restent prudents. Ils ne peuvent pas affirmer qu’il s’agit d’une réalité. Il se pourrait que les malades en question n’aient simplement jamais guéri. 

À lire aussi: « Des jeunes intubés en urgence et des personnes âgées balayées en quelques heures » : un médecin raconte ce qu’on ne voit pas !

Des cas de ré-infection au coronavirus en Chine

Cette question se pose car des cas de ré-infection ont été rapportés en Chine. Selon le NHK, un média public japonais:

« Les autorités préfectorales pensent que soit le virus est resté dans l’organisme de la patiente en faible quantité, soit elle a vraiment été ré-infectée. À Osaka, les experts en maladies infectieuses expliquent que les personnes infectées développent des anticorps, ce qui normalement les empêche d’être ré-infectées par le même virus. Mais si le taux d’anticorps n’est pas assez élevé, cet individu peut se faire ré-infecter, ou alors les virus qui n’ont pas été détectés dans le corps car présents en trop petite quantité peuvent s’être multipliés » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le Japon aussi possède des malades qui ont été infectés plusieurs fois. Ce fut le cas d’un patient de la province du Sichuan. Un homme guéri a été autorisé à rentrer chez lui, mais il a été testé positif au coronavirus après son départ de l’hôpital.

Pourtant, des experts affirment qu’une ré-infection est impossible

C’est le cas de Florian Krammer, un virologue de l’Icahn School of Medecine de Mount Sinai à New-York, qui a affirmé au New York Times que « même une infection de faible intensité aurait dû procurer une courte immunité aux patients guéris. » , pour autant, ce spécialiste laisse planer quelques doutes : « je ne dis pas qu’une re-infection ne peut pas se produire mais en une période de temps si courte, c’est très peu probable » .

Mais pourquoi des patients retomberaient-ils malades ? Les experts ont plusieurs explications. 

Selon une publication du Journal of the American Médical Association (JAMA), les patients pourraient rester positifs au coronavirus longtemps après avoir été guéris. Cette étude explique cette ré-infection par le fait que les patients seraient encore porteurs du virus, à un très faible taux, même après leur guérison. « Ces résultats suggèrent qu’au moins une proportion de patients guéris pourrait encore être porteur du virus. Même si aucun membre de la famille n’était infecté, tous les patients étaient des professionnels de santé et ont suivi à la lettre les conditions de la quatorzaine » .

L’autre piste serait une mauvaise exploitation des tests de dépistage, explique Sciences Avenir. En effet, les tests ADN doivent être stockés à une certaine température sinon le virus se détériore et les tests sont faussés. Ce qui signifierait que certaines personnes ont été testés négatives alors même que le virus était encore présent dans leur organisme. 

Aussi, pour analyser la présence des coronavirus, il faut les déposer sur une surface. Or parfois, l’échantillon récupéré ne contient pas de coronavirus. Malgré la réelle présence de celui-ci dans le corps du patient.

Or, si les tests sont mal réalisés, la contagiosité reste présente… En tout état de cause, ces explications sont encore des hypothèses. En espérant qu’on se débarrasse rapidement de ce virus, un peu trop populaire à notre goût.

À lire aussi: Coronavirus : les chercheurs face à un terrible problème pour fabriquer le vaccin !