Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Coronavirus : la très bonne nouvelle sur le déconfinement qui vient de tomber

Publié par Elsa le 17 Mai 2020 à 10:38

Il était attendu comme le Messie. Mais qui ? Le déconfinement bien sûr. Et à quasiment une semaine de la date fatidique du 11 Mai, l’épidémiologiste et professeur à l’Université de Genève Antoine Flahault a fait part d’un premier bilan.

>> À lire aussi : Déconfinement : ces gros changements qui interviennent à partir de demain

Déconfinement : un premier bilan

Interrogé sur Europe 1, Antoine Flahault a eu des propos rassurants. Il explique en effet qu’il n’y a aucun signe de rebond de l’épidémie. La très redoutée deuxième vague ne semble pas se présenter et c’est tant mieux. Mais encore plus encourageant, selon l’épidémiologiste, « la décrue se confirme ».

Il explique : « On est dans une période où on regarde la situation de façon très attentive, comme du lait sur le feu, pour éviter d’avoir un effet rebond. Pour l’instant, force est de constater que le taux de reproduction effectif (R) du virus, qui doit rester en dessous de 1, est bien contrôlé en France. Depuis six jours consécutifs, il est au-dessous de 1, et on a moins de 1.000 cas par jour. »

Un premier point très encourageant mais qui ne doit pas nous inciter à nous reposer sur nos lauriers.

Déconfinement réussi : la clé c’est de ne pas se relâcher !

Mais si le déconfinement se passe « si bien », c’est parce que la population reste vigilante et a bien compris que la vie d’avant n’était pas pour tout de suite. En effet, les gestes barrière, la distanciation sociale et le port du masque sont des choses plutôt bien respectées dans l’ensemble (à quelques exceptions près).

Le défi des semaines à venir est donc de ne pas se relâcher pour que l’épidémie ne puisse pas reprendre le dessus. Il va falloir garder ces réflexes et ces automatismes d’hygiène encore plusieurs semaines, plusieurs mois pour pouvoir sortir de la crise. Mais le jeu en vaut la chandelle et les premiers effets sont très encourageants ! Alors on ne se relâche pas malgré ces bonnes nouvelles. Ok ?!

>> À lire aussi : A Paris, une jeune femme respecte parfaitement la distanciation sociale grâce à cette astuce ! (vidéo)